10 Civilisations qui ont mystérieusement disparu

Les civilisations viennent et les civilisations partent. Parfois, nous pouvons le voir venir, parfois c’est une surprise totale. Dans cet article, nous allons explorer 10 civilisations qui ont mystérieusement disparu. Comment ont-elles disparu ? Qu’est-ce qui a causé leur déclin ? Nous ne le saurons peut-être jamais avec certitude, mais ce sont des cas intéressants à considérer.

Les aztèques

Cuauhtémoc | Le dernier empereur aztèque

Les Aztèques étaient une civilisation méso-américaine qui a prospéré du 14e au 16e siècle. Ils ont construit un grand empire, qui, à son apogée, comprenait la majeure partie du centre et du sud du Mexique. Puis, en l’espace de quelques années seulement, ils ont disparu.

Les Aztèques ont disparu à cause de l’invasion des conquistadors espagnols.

En 1519, le conquistador espagnol Hernan Cortes arrive au Mexique avec une petite armée. Il s’allie rapidement aux tribus locales mécontentes de la domination aztèque. Ensemble, ils assiègent la capitale aztèque, Tenochtitlan. Après une longue et sanglante bataille, les Aztèques sont vaincus. Cortes détruit alors systématiquement leur civilisation, rasant villes et temples et l’interdiction de leur religion.

Les mayas

Ruines Mayas à proximité de Campeche

Les Mayas étaient une civilisation méso-américaine qui a prospéré d’environ 1000 avant J.-C. au début du 16e siècle. Ils ont construit de grandes villes et des temples, et ont développé un système complexe d’écriture et de mathématiques. On leur doit également de grandes constructions, notamment des pyramides telles que la pyramide de Kukulcan ou encore le temple de Chichen Itza. Puis, vers 900 après J.-C., leur civilisation a commencé à décliner. Au moment de l’arrivée des Espagnols au 16e siècle, les Mayas avaient pratiquement disparu.

Il existe de nombreuses théories sur les causes du déclin de la civilisation maya. Une théorie est qu’ils ont surexploité leur environnement et causé une dégradation de l’environnement. Cela a entraîné des problèmes agricoles, qui ont à leur tour provoqué des troubles sociaux et des guerres civiles. Une autre théorie est que la maladie a anéanti une grande partie de la population, provoquant l’effondrement de la société. Il est également possible qu’une combinaison de ces facteurs ait conduit à le déclin des Mayas.

Si vous voulez connaitre plus de détails sur les différences entre aztèques et mayas, c’est ici que ca se passe.

Les toltèques

Les Toltèques | Origine & Histoire

Les Toltèques étaient une civilisation méso-américaine qui a prospéré de 900 à 1200 environ. Ils avaient pour centre la ville de Tula, dans ce qui est aujourd’hui le Mexique. Les Toltèques étaient connus pour leur art, leur architecture et leur culture guerrière. Ils ont aussi léguer à notre civilisation actuelle, les 4 accords toltèques. Leur civilisation a soudainement pris fin vers 1200 après J-C.

Les Toltèques ont disparu en raison d’une multitude de facteurs. En 1168, la révolution sociale a affaibli les Toltèques et a fait tomber Tula. Ensuite, en 1219, la capitale toltèque a été saccagée par la tribu nomade connue sous le nom de Mongols. Enfin, en 1299, un tremblement de terre dévastateur a détruit ce qui restait de la civilisation toltèque.

Les olmèques

Les Olmèques | Origine & Histoire

Les Olmèques étaient une civilisation méso-américaine qui a prospéré de 1200 à 900 avant J.-C. Ils ont été les premiers à construire des villes dans la région et ont développé un système politique centralisé. Les Olmèques sont également connus pour leur art, notamment leurs statues en pierre colossale. Puis, tout à coup, en 900 avant J.-C., ils ont disparu.

Leur disparition s’expliquent par l’envahissement d’une tribu voisine, les Zapotèques. Une autre théorie de leur chute est qu’ils ont été victimes d’une sécheresse prolongée, qui a entraîné des problèmes agricoles et des troubles sociaux.

Les zapotèques

Les Zapotèques | Origine & Histoire

Les Zapotèques étaient une civilisation méso-américaine qui a prospéré de 500 avant J.-C. à 900 après J.-C. Ils ont construit de grandes villes, comme Monte Alban près d’Oaxaca, et ont développé un système d’irrigation sophistiqué. Les Zapotèques sont également connus pour leur art raffiné, notamment leurs poteries colorées. Puis, tout à coup, en 900 après J.-C., ils ont disparu.

Les raisons de la disparition de la civilisation Zapotèque sont encore inconnues. Une théorie est que Monte Alban a été détruit par une série de tremblements de terre.

Aujourd’hui, il n’y a plus trace de la civilisation Zapotèque. Tout ce qui reste sont quelques ruines et des artefacts dispersés dans les musées du monde entier. La disparition de la civilisation Zapotèque est un mystère qui n’a pas encore été résolu.

Les anasazis

Les Anasazis étaient une civilisation amérindienne qui a prospéré de 1200 à 1500 environ. Ils étaient principalement localisés dans le sud-ouest des États-Unis, dans ce qui est aujourd’hui l’Arizona, le Nouveau-Mexique et le Colorado. Les Anasazis étaient connus pour leur architecture sophistiquée, notamment leurs villages en pierre sous terre, appelés « pueblos ». Puis, tout à coup, vers 1500 après J.-C., ils ont disparu.

La disparition des Anasazis est un mystère. Une théorie est qu’ils ont été victimes d’une sécheresse prolongée, qui a entraîné des problèmes agricoles et des troubles sociaux. Il est également possible qu’ils aient été attaqués par une tribu voisine, les Apaches. Aujourd’hui, il n’y a plus trace de la civilisation Anasazi.

La civilisation Caral

La civilisation Caral a prospéré de 2600 à 1800 avant J.-C. dans la vallée de Lima, au Pérou. Les Carals étaient connus pour leur architecture imposante, notamment leurs pyramides en pierre. Ils étaient également les premiers à développer un système d’écriture et à utiliser l’astronomie pour suivre les mouvements du soleil et des planètes. Puis, tout à coup, vers 1800 avant J.-C., ils ont disparu.

Les raisons exactes de la disparition de la civilisation Caral restent encore assez inconnues. Placé entre 2 plaques tectoniques, la vallée de Lima est souvent frappée par des tremblements de terre, ce qui explique sans doute la disparition du site et de sa civilisation. Cependant, les séismes n’ont pas pu être la seule cause de la chute de cette civilisation car il reste encore beaucoup de sites archéologiques intacts dans des zones à risque.

Des changements climatiques brutaux ont peut-être suivie et amenée à la fin de cette civilisation, notamment une longue période de sécheresse.

Quoi qu’il en soit, la disparition de la civilisation Caral est un mystère qui n’a pas encore été entièrement résolu.

Les rapa nui

Les Rapa Nui étaient une civilisation polynésienne qui a prospéré de 1200 à 1600 environ. Ils étaient principalement localisés sur l’île de Pâques, au milieu de l’océan Pacifique. Les Rapa Nui étaient connus pour leur architecture sophistiquée, notamment leurs statues en pierre colossale. Puis, tout à coup, vers 1600 après J.-C., ils ont disparu.

Comme souvent, la disparition des Rapa Nui qui a été causée par un phénomène extérieur. A savoir, l’arrivée d’une virus provenant de l’envahissement d’un peuple voisin, les tahitiens. Lorsque les maladies apportées par le monde non-polynésien ont commencé à se répandre sur l’île, les Rapa Nui n’avaient aucune immunité et ont été décimés. La civilisation entière a été perdue en conséquence.

Les khmers

La civilisation khmère a prospéré de 800 à 1400 environ. Les khmers étaient principalement localisés dans ce qui est aujourd’hui le Cambodge, mais ils contrôlaient également une grande partie de la région Sud-est asiatique. Ils étaient connus pour leur empire puissant et étendu, ainsi que pour leurs temples magnifiques et imposants, notamment le temple d’Angkor. La civilisation Khmer a ensuite disparu vers 1400.

Les raisons exactes de la disparition de la civilisation khmère ne sont toujours pas claires. Cependant, il est probable que plusieurs facteurs aient contribué à sa chute. La première est une sécheresse prolongée, qui a eu un impact négatif sur l’agriculture et entraîné des difficultés économiques et sociales. Une étude internationale, menée conjointement par l’Université de Sydney, l’École Française d’Extrême-Orient et l’autorité Apsara du gouvernement cambodgien, semblerait avoir établi une corrélation avec un changement climatique.

Une autre théorie est que les khmers ont été défaits par une invasion de leurs voisins, les thaïs. En effet, les thaïs ont envahi le Cambodge en 1431 et ont détruit le temple d’Angkor, symbole de la puissance des khmers. Cette destruction a probablement entraîné la chute de l’empire khmère.

Aujourd’hui, il ne reste plus trace de la civilisation khmère. Cependant, le temple d’Angkor est toujours un témoignage de son ancienne grandeur.

Laisser un commentaire