Guide complet pour découvrir Oaxaca au Mexique

Si vous vous intéressez aux voyages, à la gastronomie, à la culture ou à l’histoire, vous avez probablement déjà Oaxaca sur votre radar. La capitale de l’État du même nom regorge de tout ce qui précède, et les voyageurs l’ont remarqué.

À mesure que le tourisme se développe, il est important de visiter avec respect et de soutenir les entreprises locales. Nous allons explorer l’histoire et le contexte culturel de cette ville, ainsi que les aspects logistiques importants, comme l’arrivée, les meilleurs moments pour visiter et les meilleures choses à faire à Oaxaca.

Où se situe l’Etat d’Oaxaca au Mexique ?

Etat d'Oaxaca au Mexique

L’État de Oaxaca est le cinquième plus grand État du Mexique en termes de superficie et le plus diversifié culturellement, avec 8 régions reconnues. Dans cet article, nous nous concentrerons principalement sur la ville de Oaxaca et les Valles Centrales (vallée centrale) au centre de l’État.

Outre la ville de Oaxaca et la vallée centrale, les autres destinations touristiques les plus populaires de l’État sont Puerto Escondido, Huatulco et les nombreuses villes balnéaires de la région côtière de Oaxaca. Il y a aussi San José del Pacifico, une ville de montagne de haute altitude dans la Sierra Sur, Pluma Hidalgo, la région de culture du café la plus célèbre de l’État de Oaxaca, et l’isthme, la région de basse altitude et culturellement distincte entre le Chiapas et le reste de l’État de Oaxaca. Il y a tant de choses à faire à Oaxaca !

L’Histoire de la ville d’Oaxaca

La ville d'Oaxaca au Mexique

L’histoire de Oaxaca est profonde, les premières traces de l’homme remontant à 11 000 avant J.-C. En 500 avant J.-C., les groupes zapotèques et mixtèques étaient les groupes ethniques les plus importants et restent jusqu’à ce jour les cultures indigènes les plus importantes de l’État de Oaxaca.

Monte Alban était l’une des premières grandes villes de Méso-Amérique, florissante de 500 à 750 après J.-C. en tant que capitale du peuple zapotèque. Vous pouvez visiter cet impressionnant site archéologique lors de votre visite, ainsi que de nombreux autres sites autour de la vallée.

L’invasion espagnole au début des années 1500 a tout changé, avec l’arrivée du catholicisme, des maladies et de l’esclavage, ce qui a considérablement réduit la population indigène. Pour cette raison, les Espagnols ont fait venir des Africains réduits en esclavage : les Afro-Mexicains d’aujourd’hui constituent toujours un groupe ethnique important au Mexique, notamment dans les régions côtières de Oaxaca. L’ordre dominicain espagnol s’est installé dans la ville de Oaxaca et une architecture de style colonial (notamment des monastères et des églises) a commencé à être construite.

Par rapport à d’autres régions du Mexique, les indigènes de Oaxaca ont pu conserver une grande partie de leur culture et de leur identité, en partie grâce à la géographie accidentée et à l’isolement de l’État de Oaxaca.

Comment se rendre à Oaxaca ?

Par voie aérienne ou terrestre, il existe plusieurs façons d’arriver à Oaxaca, en fonction de votre provenance.

De la ville de Mexico à la ville de Oaxaca

  • Par avion : le moyen le plus rapide d’arriver est l’avion. Il y a actuellement 3 vols internationaux qui arrivent directement des États-Unis. En dehors de ces vols, vous arriverez probablement en faisant une escale dans l’aéroport animé de Mexico.
    Une fois que vous aurez atterri à l’aéroport international de Oaxaca Xoxocotlan, vous serez à environ 30 minutes de route du centre ville.
  • Taxi de l’aéroport : Pour prendre un taxi, vous devez acheter un billet à la station de taxis enregistrée à l’intérieur de l’aéroport ! Le prix est d’environ 10-20 USD (partagé/privé). Vous pouvez également prendre un taxi privé pour vous rendre à votre hôtel. Il n’y a pas d’Ubers ici.
  • Location de voiture : Si vous désirez être libre de vos mouvements, il peut aussi être intéressant de louer une voiture à Mexico pour ensuite rejoindre Oaxaca et réaliser un véritable road trip.
  • Bus : Des bus fréquents de première classe arrivent de Mexico City et de Puebla par des lignes de bus confortables comme ADO. Ces bus ont des sièges en peluche qui s’inclinent et plus d’espace pour les jambes que les avions. Le voyage de Mexico à Oaxaca dure environ 6 à 7 heures.

De Puerto Escondido / Côte d’Oaxaca à la ville de Oaxaca

  • Vol : Il y a deux petits avions privés qui font le vol rapide de 45 minutes depuis la côte. Il s’agit d’avions de passagers de 8 à 12 places. Renseignez vous sur Aerotucán ou Aerovega pour plus d’informations.
  • Camionnette partagée : ces camionnettes partagées sont appelées « suburbans » et vous emmènent pendant les 7 heures de voyage venteux de haut en bas des montagnes de la Sierra Sur. Si vous êtes sujet au mal des transports, cela pourrait être trop inconfortable pour vous. La Dramamine est recommandée !
  • Bus long : la dernière option est de prendre un bus de 12 heures via ADO qui vous emmène sur la route longue qui évite les montagnes de la Sierra Sur.

Quand visiter la ville de Oaxaca ?

La ville de Oaxaca est un endroit formidable à visiter presque à tout moment de l’année, mais il y a quelques facteurs à garder à l’esprit lorsque vous planifiez votre voyage.

La météo d’Oaxaca par saisons

  • La saison sèche s’étend de novembre à mai. Cette période de l’année est presque toujours ensoleillée et assez sèche.
  • Les mois les plus chauds de l’année sont avril et mai.
  • La saison des pluies commence en juin et se termine en septembre. C’est une période agréable pour visiter le pays, car la plupart du temps, il ne pleut que pendant une courte période en fin d’après-midi ou en soirée. Cependant, si une tempête tropicale passe par là, la pluie peut être plus constante.
  • Septembre est généralement le mois le plus pluvieux.

Les dates de Vacances à Oaxaca

De nombreux jours fériés sont des périodes de grande affluence où la ville est plus remplie que d’habitude. Ce sont des périodes festives et agréables à visiter, mais elles sont plus fréquentées et potentiellement un peu plus chères. Les jours fériés les plus importants sont

  • Dia de los Muertos (fin octobre/début novembre)
  • Semana Santa (semaine sainte/pâques)
  • Noël
  • Guelaguetza (une fête culturelle majeure de l’Oaxaca qui dure deux semaines à la fin juillet).

Comment se déplacer dans Oaxaca ?

Il existe plusieurs façons de se déplacer à Oaxaca, en fonction de votre budget et du temps dont vous disposez. Les transports publics sont relativement bon marché et efficaces, bien qu’ils puissent être bondés aux heures de pointe. Les taxis sont également facilement disponibles, bien qu’ils puissent être plus chers que les transports publics. Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier, vous pouvez toujours louer une voiture ou une moto et explorer par vous-même !

Il est assez facile de se déplacer dans la ville de Oaxaca. Le centre historique, où se trouvent la plupart des sites touristiques, est entièrement accessible à pied. Mais si vous avez besoin d’un trajet rapide, vous pouvez commander ou héler un taxi dans la rue ou demander à votre hôtel d’en organiser un pour vous.

Les 7 meilleures choses à faire et à visiter à Oaxaca

Voici désormais notre top 7 des meilleures choses à voir lors de votre voyage à Oaxaca.

1. Visiter le Zocalo (place centrale)

Zocalo de la ville d'Oaxaca

Le site le plus populaire de Oaxaca Centro est le Zocalo, ou place centrale. Le Zocalo est bordé par la cathédrale de Notre-Dame de l’Assomption, des bâtiments gouvernementaux et quelques restaurants et magasins. C’est un endroit populaire pour commencer votre voyage dans la ville de Oaxaca.

2. Visite de Santo Domingo et du Musée des Cultures

El Templo de Santo Domingo & El Museo de las Culturas est l’un des points centraux les plus importants du site du patrimoine mondial de l’UNESCO du centre de Oaxaca. La construction de Santo Domingo a commencé en 1575, s’est poursuivie pendant 200 ans et a été un monastère actif jusqu’en 1857. Aujourd’hui, la partie du monastère a été convertie en un musée qui abrite des objets préhispaniques et d’autres articles d’importance culturelle, historique et archéologique. Santo Domingo est une église baroque spectaculaire qui accueille souvent des événements ou des rassemblements à l’extérieur.

3. Visite du jardin ethnobotanique (Jardin Etnobotanico de Oaxaca)

Oaxaca

À côté de Santo Domingo se trouve le jardin botanique ethnobotanique, un jardin magnifique et impressionnant qui présente des centaines d’espèces de plantes indigènes de tout l’État de Oaxaca. Ce n’est pas le jardin botanique typique dans lequel on se promène puis on s’en va, les visites ici nécessitent une visite guidée qui dure environ 2 heures. La visite guidée donne des tas de renseignements sur l’histoire et la signification culturelle de nombreuses plantes, notamment le maïs et son prédécesseur, le teocintle. Si vous aimez les plantes ou si vous êtes féru d’histoire, c’est une excellente expérience.

4. Visite du musée d’art préhispanique mexicain Rufino Tamayo

Le Museo de Arte Prehispánico de México Rufino Tamayo est un musée relativement petit mais qui possède une excellente collection de reliques préhispaniques provenant de la collection privée du célèbre artiste mexicain Rufino Tamayo.

5. Faire une dégustation de mezcal en ville

Mezcal boisson alcoolisée mexicaine agave

Maintenant que nous avons appris à connaître la nourriture oaxaquénienne, vous voudrez en savoir plus sur la liqueur la plus importante, le mezcal. Cette boisson traditionnelle est encore laborieusement produite en petits lots dans des fermes familiales traditionnelles, les palenques. Dans le centre-ville, vous pouvez organiser des dégustations de mezcal pour apprendre l’histoire, le contexte et l’appréciation de cette boisson spéciale. Faites une réservation à la Mezcaloteca et/ou visitez In Situ pour essayer une dégustation avec une variété d’agaves et de régions.

6. Visiter les quartiers de Jalatlaco et Xochimilco

Oaxaca Centro est plein de beaux bâtiments colorés, mais il y a deux quartiers qui ont la plus grande concentration de peintures murales et de coins colorés, Jalatlaco et Xochimilco. Jalatlaco est situé sur le côté est du centre ville et est plein de rues pavées étroites et sinueuses et de peintures murales impressionnantes représentant des scènes culturelles.

Xochimilco doit son nom aux aqueducs construits au XVIIIe siècle pour apporter de l’eau potable au centre. Le quartier de Xochimilco possède également des rues pavées et de nombreuses peintures murales réalisées par des artistes locaux, ainsi que des cafés et des restaurants. C’est un endroit magnifique pour prendre des photos.

7. Faire l’expérience d’un rituel Temazcal

Rituel Temazcal Mexique

Vous aurez peut-être envie de prendre un après-midi pour vous détendre, et la meilleure façon de le faire est de participer à un rituel traditionnel sacré appelé temazcal. Il s’agit d’une hutte à sudation, un petit bâtiment en argile dans lequel vous entrez pour un certain temps avec un guide qui vous guidera tout au long d’une cérémonie destinée à vous purifier. Des herbes sont utilisées pour la purification et remplissent également l’air d’un délicieux parfum. Essayez le temazcal au Temazcal Mariana, situé à l’extrémité nord de la ville dans un magnifique jardin verdoyant.

Laisser un commentaire