10 choses à savoir sur le jour des morts au Mexique

11 octobre 2021 0
10 choses à savoir sur le jour des morts au Mexique

Au Mexique, la fête des morts, el Dia de Muertos, est un festival traditionnel qui a lieu depuis l’époque préhispanique pour célébrer et honorer la vie des personnes décédées. Avec beaucoup de musique, d’offrandes, d’autels et de crânes, les rues, les églises et même les cimetières du pays sont envahis par la fête.

En effet, au Mexique, la mort est considérée comme faisant partie du cycle de la vie et, à cette époque de l’année, les familles rendent hommage à leurs proches en dressant des autels avec leurs aliments préférés et de nombreux éléments propres à la culture mexicaine. Cette célébration est si particulière qu’en 2008, l’Unesco a reconnu le Jour des Morts comme un site du patrimoine mondial !

Cette période de l’année est donc plus que spéciale pour visiter le Mexique. Pour que vous compreniez exactement de quoi nous parlons, nous avons dressé ci-dessous une liste des 10 choses à connaître sur le Jour des morts pour vous convaincre une fois pour toutes de profiter de cette période de l’année pour voyager au Mexique.

1. El Dia de muertos n’est pas Halloween

Si vous pensez que le Dia de muertos est une sorte d’Halloween, vous avez tout faux. Halloween est une tradition américanisée et beaucoup de gens confondent les deux fêtes. La tradition de chanter à la porte des maisons pour demander des bonbons vient en fait du Mexique et a été adaptée par la culture américaine.

2. La Catrina est l’un des plus grands symboles de la fête des morts

Depuis sa création par l’artiste Jose Guadalupe Posada, « La Catrina » est devenue un symbole du Dia de Muertos au Mexique. Maquillages, costumes, histoires… la Catrina est devenue un personnage majeur à cette période de l’année.

3. Le cempasuchi est la fleur du jour des morts

Saviez-vous que le Cempasuchi est la fleur officielle du Dia de Muertos ? À cette époque de l’année, elle est disséminée partout, dans les vases, les autels, les arcs de fleurs et toutes sortes de décorations. En effet, dans la tradition mexicaine, cette fleur est utilisée pour guider les âmes vers leurs autels.

4. Au Mexique, ils mangent la mort

L’un des aspects les plus intéressants de Dia de Muertos est la façon dont ils représentent la mort dans divers aliments et les mangent. Parmi les plus traditionnels à cette période de l’année, on trouve :

Pan de Muerto, Calaveras au sucre (crânes en sucre) et au chocolat, Arroz Dulce, Calabaza, Camotes et Tejocote.

5. Presque chaque maison a un autel

Dans tout le Mexique, vous trouverez des autels, soit dans des lieux publics comme les hôtels et les églises, soit dans les maisons qui laissent généralement leur porte ouverte. Elles sont faites de différentes manières, mais en général, elles comportent des offrandes telles que de l’eau, des bougies, des crânes en sucre, des pan de muerto, des fruits et des aliments et boissons que le défunt aimait manger et boire et les photos du défunt honorées sur l’autel.

6. Les festivités du Dia de Muertos durent jusqu’à 7 jours

Sans aucun doute, el Dia de Muertos est la fête la plus importante au Mexique. Les célébrations commencent entre le 25 et le 28 octobre et se terminent entre le 2 et le 3 novembre. Les fêtes commencent à midi et se poursuivent jusque tard dans la nuit.

Ci-dessous, les dates symboliques de chacun de ces jours.

  • 28 octobre – Des autels et des hommages sont rendus aux personnes décédées à la suite d’un accident ou à celles qui sont mortes subitement ou de manière violente.
  • 29 octobre – Les familles commémorent les personnes qui se sont noyées.
  • Le 30 octobre – Les gens se souviennent des âmes perdues, des personnes seules et oubliées, comme les criminels et les orphelins.
  • Le 31 octobre – Les familles se souviennent de ceux qui ne sont jamais nés ou des jeunes enfants qui n’ont pas été baptisés.
  • 1er novembre – Les familles rendent hommage aux enfants, qu’elles appellent « angelitos ».
  • 2 novembre – Ce jour-là, tous les adultes décédés sont honorés.

7. Le carnaval de Calaveras (têtes de mort)

La ville de Mexico organise le « Carnaval de Calaveras » sur l’Avenida Reforma, avec beaucoup de musique, de costumes et de maquillages. Il y a plus de 800 bénévoles et, dès 16h00, les rues sont déjà prises par les couleurs et la joie mexicaine !

8. Les nouvelles offrandes

Un fait surprenant : seules les personnes décédées avant le 15 octobre peuvent recevoir des offrandes cette année. Ils les appellent « Nuevas Ofrendas ». On leur offre des bougies, une cruche d’eau et des fleurs blanches !

9. Il y a aussi des autels dans les églises

L’Eglise catholique est également impliquée dans le Dia de Muertos. Pratiquement chaque église possède un autel pour les âmes solitaires et les fidèles défunts. De plus, toute la nuit, leurs cloches sonnent pour effrayer les mauvais esprits qui veulent éloigner les âmes de la lumière.

10. Les célébrations les plus traditionnelles au Mexique

Dans tout le Mexique, le jour des morts est célébré avec beaucoup de faste. Si vous recherchez des célébrations plus traditionnelles, vous aimerez la liste suivante :

  • Mexico – Carnaval de Calaveras (Avenida Reforma) et La Catrina Trajinera (Xochimilco).
  • Morelos – Ronda de la Muerte (Atlatlahucan), Huehuenchada (Tetela de Vulcán) et Concierto Fúnebre
  • Cemeterio (Tlayacapan)
  • Oaxaca – Place des morts
  • Aguas Calientes – Défilé de Las Calaveras
  • Quintana Roo – Festival des traditions de la vie et de la mort (parc XCaret)