EZLN, l’Armée Zapatiste de Libération Nationale

L’EZLN, également connue sous le nom d’Armée zapatiste de libération nationale, est un groupe rebelle de gauche basé au Chiapas, au Mexique. Le groupe a été fondé en 1984, et a pris les armes contre le gouvernement mexicain en 1994. L’objectif principal de l’EZLN est de sensibiliser le public à la situation critique des indigènes au Mexique, et de lutter pour leurs droits et leur autonomie.

L’origine du mouvement zapatiste au Mexique

L’EZLN est née d’un petit groupe de paysans mécontents du traitement réservé aux indigènes au Mexique. Les leaders du groupe, le sous-commandant Marcos et le commandant Tacho, ont été inspirés par les enseignements de Marx, Lénine et du Che Guevara. L’EZLN a commencé sa lutte armée en 1994, lorsqu’elle a organisé un soulèvement contre le gouvernement mexicain. Le groupe a depuis été impliqué dans un certain nombre d’affrontements avec l’armée et la police mexicaines.

Les grandes étapes de la révolution zapatiste au Chiapas

La révolution zapatiste a commencé en 1994 comme un soulèvement contre le gouvernement mexicain par le peuple indigène du Chiapas, au Mexique. La révolution a été déclenchée par la signature de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui, selon de nombreux zapatistes, allait marginaliser davantage leur communauté déjà appauvrie. Les Zapatistes ont rapidement attiré l’attention et le soutien international, et leur mouvement continue d’être une force puissante pour le changement social au Mexique.

1974 : Le premier congrès zapatiste à San Cristobal de las Casas

En 1974, l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) a tenu son premier congrès à San Cristobal de las Casas. L’EZLN a été formée en réponse au mauvais traitement des populations indigènes au Chiapas, et le congrès a été suivi par des représentants de tout le Mexique. L’objectif principal du congrès était de discuter de la meilleure façon de lutter pour les droits des populations indigènes. Le congrès a également adopté un drapeau et un hymne zapatistes, et a déclaré la guerre au gouvernement mexicain. Dans les années qui ont suivi, l’EZLN est devenu l’un des groupes rebelles les plus connus du Mexique, notamment grâce à son utilisation de la guérilla et à ses actions de sensibilisation pour les droits des populations autochtones.

1994  : Le soulèvement de l’Armée Zapatiste (EZLN)

Que s’est-il passé en 1994 avec l’armée zapatiste de libération nationale (EZLN) ?

En 1994, l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) a organisé un soulèvement dans l’État mexicain du Chiapas. L’objectif de l’EZLN était d’attirer l’attention sur le mauvais traitement des populations indigènes au Mexique et de faire pression pour des réformes sociales et économiques. Le soulèvement a pris le gouvernement mexicain au dépourvu et a conduitune occupation militaire du Chiapas. L’EZLN et le gouvernement ont fini par négocier un accord de paix : l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

L’accord de libre-échange nord-américain (ALENA)

L’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) est un accord de libre-échange entre le Canada, le Mexique et les États-Unis qui est entré en vigueur le 1er janvier 1994. L’accord a éliminé les obstacles au commerce et à l’investissement entre les trois pays et a également établi des règles régissant le commerce dans l’agriculture, les textiles, l’énergie et d’autres secteurs. L’ALENA a réussi à stimuler le commerce et les investissements entre les trois pays. Le commerce entre les trois pays a plus que triplé depuis l’entrée en vigueur de l’accord, et les flux d’investissements directs étrangers (IDE) ont également augmenté de manière significative. Les flux d’IDE dans les pays de l’ALENA ont totalisé 560 milliards de dollars américains en 2012, contre seulement 100 milliards de dollars américains en 2012.

Les caractéristiques du mouvement zapatiste ?

Le mouvement zapatiste est surtout connu pour son recours au conflit armé, mais il s’est également engagé dans des protestations pacifiques et la désobéissance civile. Ses membres sont principalement des autochtones, mais le mouvement compte également quelques sympathisants non autochtones. Les zapatistesson objectif principal est d’améliorer la condition des populations indigènes au Mexique et de parvenir à la justice sociale.

Qui sont les zapatistes les plus connus ?

Parmi les zapatistes les plus célèbres figurent le sous-commandant insurgé Marcos, le commandant Tacho, la commandante Susana et la commandante Nancy. Ces leaders ont tous joué un rôle important dans le mouvement zapatiste, et leurs histoires ont inspiré de nombreuses personnes dans le monde entier.

Qui est le sous-commandant zapatiste Marcos ?

Le sous-commandant Marcos est le nom de guerre de Rafael Sebastián Guillén Vicente, un leader et porte-parole zapatiste mexicain. Il a été l’un des premiers membres de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN), dont il est ensuite devenu la principale voix.

Qui est le commandant Tacho ?

Major Tacho est le nom de guerre de Julio César Montes, un leader et commandant militaire zapatiste mexicain. Le major Tacho a été l’un des premiers membres de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN). Il est ensuite devenu l’un de ses plus importants commandants militaires, menant plusieurs campagnes réussies contre les armées mexicaines.

Qui est la Comandante Susana ?

Comandante Susana est le nom de guerre de María de los Angeles Flores Mucio, une dirigeante zapatiste mexicaine et un commandant militaire. Elle a été l’une des premières femmes membres de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) et de l’armée mexicaine. Elle est ensuite devenue l’un des plus importants commandants militaires de l’armée zapatiste, menant plusieurs campagnes réussies contre l’armée mexicaine.

Qui est la Comandante Nancy ?

Comandante Nancy est le nom de guerre de María Esther Jiménez, une leader zapatiste mexicaine. Elle a été l’un des premiers membres de l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) et est devenue plus tard l’un de ses plus importants dirigeants. La commandante Nancy a joué un rôle clé dans le mouvement zapatiste.

Les 4 idéologies du mouvement zapatiste ?

Le mouvement zapatiste a quatre idéologies principales :

  1. Terre et Territoire
  2. Travail et Dignité du Peuple
  3. Démocratie, Liberté et Justice
  4. Solidarité et Autonomie.

1) Terre et territoire :

Les zapatistes croient que la terre doit être une propriété et un travail communautaires. Ils considèrent que les ejidos (fermes communales) et les comunas (communautés indigènes traditionnelles) sont la base de leur organisation sociale. Les zapatistes ont lutté pour la reconnaissance des droits fonciers autochtones, ainsi que pour l’accès à la terre des paysans et des agriculteurs pauvres.

2) Travail et dignité du peuple :

Les zapatistes croient que le travail doit être digne et que les travailleurs doivent recevoir un salaire juste. Ils ont lutté pour les droits des travailleurs, notamment le droit de former des syndicats et de faire grève. Les zapatistes ont également créé leurs propres coopératives et entreprises, afin de fournir de bons emplois à leurs communautés.

3) Démocratie, liberté et justice :

Les Zapatistes croient en la démocratie, la liberté et la justice pour tous. Ils ont lutté pour obtenir des droits politiques, tels que le droit de vote et la participation au processus politique. Les zapatistes ont également œuvré pour créer leurs propres formes de démocratie participative, comme les Juntas de Buen Gobierno (conseils de bon gouvernement).

4) Solidarité et autonomie :

Les zapatistes croient en la solidarité et l’autonomie par rapport au gouvernement mexicain et aux puissances étrangères. Ils ont créé leurs propres services de santé, d’éducation et autres services sociaux. Les zapatistes se sont également déclarés « mouvement politique sans parti » et ont refusé de participer au système électoral mexicain.

Laisser un commentaire