Comment dormir dans un avion long courrier ?

Nous estimons qu’environ 3 % des personnes voyageant en autocar sont capables de dormir en avion. Ce chiffre est totalement inventé, mais il est tout simplement impossible que plus d’une minuscule fraction des passagers sache comment dormir confortablement dans un avion (sans un petit quelque chose, n’est-ce pas ?). À moins que vous ne voyagiez en première classe, votre expérience à 10 000 mètres dans le ciel se limite généralement à une disposition des sièges très serrée, où toute tentative de somnolence est interrompue par les passagers environnants qui vous heurtent ou heurtent votre siège, par des conversations bruyantes et par des enfants qui pleurent. Ces éléments, seuls ou combinés, ne constituent pas une dose de sommeil réparateur.

Indépendamment de notre statistique imaginaire, nous savons que trouver comment dormir dans un avion (sans détester sa vie) n’est pas une mince affaire. Mais avec les voyages d’été qui s’annoncent, et surtout sur les longs vols, vous devez faire de votre mieux. C’est ce que nous faisons toujours, et nous avons trouvé quelques tactiques créatives qui fonctionnent. Découvrez tous nos conseils pour bien dormir lors de votre trajet en avion.

Quelle place choisir dans l'avion

Où se mettre dans l’avion pour bien dormir ?

La place près du hublot

Il ne fait aucun doute que le meilleur endroit pour dormir dans un avion est près du hublot. Non seulement vous aurez une vue qui vous divertira, mais vous pourrez également reposer votre tête contre le côté de l’avion et vous laisser aller au pays des rêves. Si vous cherchez un endroit pour bien dormir lors de votre prochain vol, assurez-vous d’obtenir un siège côté fenêtre !

Eloignez-vous des cuisines de l’avion

Un autre endroit à éviter si vous recherchez un vol paisible est la cuisine. C’est là que les agents de bord préparent la nourriture et les boissons, et cet endroit peut donc être assez bruyant. Si vous avez un siège côté fenêtre, essayez d’en choisir un qui ne soit pas directement à côté de la cuisine. Et si vous êtes dans un siège côté couloir, essayez de vous placer le plus loin possible de la cuisine.

Evitez d’être proche des toilettes

La dernière chose que vous souhaitez sur un long vol est d’être assis à côté des toilettes. Non seulement elles sentent mauvais, mais les gens se lèvent et se couchent constamment, ce qui peut être très perturbant si vous essayez de dormir. Donc, si vous cherchez un bon endroit pour être au calme et rejoindre les bras de Morphée, visez un siège aussi éloigné que possible des toilettes.

Quelle place privilégier pour les grands

Il y a quelques éléments à garder à l’esprit pour choisir le meilleur siège dans l’avion si vous êtes une personne de grande taille.

  1. Premièrement, essayez d’obtenir un siège côté couloir pour avoir plus de place pour bouger et étirer vos jambes.
  2. Deuxièmement, choisissez un siège près de l’avant de l’avion pour pouvoir descendre de l’avion plus facilement.
  3. Troisièmement, si vous voyagez avec un compagnon, choisissez un siège au milieu pour que vous puissiez tous deux avoir un siège côté allée. Enfin, si vous voyagez seul, choisissez un siège côté fenêtre pour pouvoir dormir ou vous détendre sans être dérangé par les autres passagers.

Se mettre en condition pour trouver le sommeil

Les conseils pour bien se mettre en condition

Inclinez votre siège

Tout d’abord, inclinez votre siège autant que possible. (Ce sera la base de toutes les positions de sommeil – sauf une – qui suivront.) C’est assez évident, car vous avez probablement découvert que la position assise droite n’est pas très propice au sommeil. Penchez-vous en arrière (aussi loin que votre chaise le permet) pour soulager les douleurs lombaires. Ensuite, essayez l’une des suggestions ci-dessous pour plus de confort.

Calez votre tête

Si vous voyagez avec une autre personne, demandez-lui d’incliner son siège vers l’arrière, mais pas aussi loin que le vôtre. Cela créera une petite ouverture entre les deux sièges pour que vous puissiez y caler votre tête. Bien sûr, votre compagnon de voyage ne pourra pas profiter de l’inclinaison complète, mais c’est mieux que de reposer votre tête sur son épaule. Vous voyagez seul ? Choisissez un siège de hublot « de votre côté ». Si vous dormez sur le côté gauche à la maison, choisissez un siège sur le côté gauche de l’avion pour un confort optimal. (Autre avantage du côté gauche de l’avion ? Les fenêtres sont généralement décentrées par rapport au côté droit, où elles sont alignées uniformément, ce qui permet de se blottir plus facilement contre le côté de l’avion).

Retournez votre oreiller

Nous ne savons pas exactement comment l’oreiller en forme de U est devenu populaire, car lorsqu’il est utilisé tel quel, il est extrêmement inconfortable. Mais si vous le retournez de manière à ce que l’ouverture se trouve à l’arrière de votre cou, votre cou reste bien aligné et votre tête est soutenue. Essayez également de diriger les perles, le rembourrage ou tout ce qui se trouve à l’intérieur de l’oreiller vers un côté (encore une fois, vers « votre côté »), puis glissez une attache à cheveux autour de l’oreiller pour maintenir le rembourrage en place. Cela vous donne un petit coussin supplémentaire sur lequel vous pouvez vous appuyer lorsque votre tête roule inévitablement sur le côté. Nous vous suggérons également de vaporiser votre oreiller d’un spray d’ambiance rafraîchissant ou d’appliquer une huile corporelle relaxante à la lavande sur votre peau, car on ne sait jamais quel genre d’odeurs inconfortables on peut rencontrer dans un avion. L’huile corporelle relaxante à la lavande est un choix qui respecte la réglementation TSA.

Vous ne savez pas comment dormir dans l’avion alors que votre voisin de siège est équipé d’un projecteur de lecture à spectre complet qui s’abat sur vos globes oculaires ? N’ayez crainte, vous pouvez bloquer la lumière et commencer à dormir avec un masque pour les yeux en soie qui vous fera oublier que vous êtes dans un avion.

Réglez l’appui-tête

Pas d’oreiller pour le cou ? Si vous êtes dans un avion avec des appuis-tête réglables, il suffit de replier les rabats vers l’intérieur pour empêcher votre tête de rouler d’avant en arrière, ce qui finirait par vous réveiller en sursaut. La véritable clé du succès dans ce domaine est de se procurer un oreiller d’avion dès l’embarquement (embarquer tôt est payant). Prenez cet oreiller (ou une écharpe ou un pull, si nécessaire), pliez-le en deux et placez-le sur l’une de vos épaules. Cela fonctionne un peu comme un oreiller en forme de U inversé, donnant à votre tête un endroit où se reposer confortablement.

Rembourrez votre siège

Maintenant que votre partie supérieure est confortable, concentrez-vous sur la partie inférieure de votre corps. S’il est si difficile de dormir sans être complètement incliné, c’est en partie parce que cela exerce une pression sur votre colonne vertébrale, sans compter que les sièges d’avion en classe économique sont loin d’être luxueux. S’asseoir sur un coussin fait toute la différence (sérieusement) si vous essayez de trouver comment dormir en avion en faisant moins de cauchemars et plus de beaux rêves. La découpe en forme de U d’un coussin de siège autogonflant suspend votre coccyx, soulageant ainsi la pression sur votre moelle épinière, et fait en sorte que les sièges d’avion ressemblent beaucoup moins à des sièges d’avion. Il se gonfle automatiquement et se replie dans une jolie petite pochette. En cas de besoin, asseyez-vous sur votre oreiller en U pour le cou. Croyez-nous, vous sentirez la différence et vous éviterez peut-être aussi le décalage horaire.

Ces compléments alimentaires vous aideront à vous reposer (et à améliorer votre beauté en même temps). Ils sont mélangés stratégiquement avec de la mélatonine et de la B6 pour vous aider à vous endormir rapidement – sans somnifère.

Que manger et boire pour faciliter l’endormissement ?

Veillez à rester bien hydraté

Il y a quelques éléments à prendre en compte lorsque vous essayez de bien dormir dans un avion. Tout d’abord, il est important de rester hydraté. Buvez beaucoup d’eau ou d’autres boissons mexicaines non caféinées tout au long du vol. L’alcool peut en fait rendre le sommeil plus difficile, il est donc préférable de l’éviter si possible. Si vous devez boire de l’alcool (Tequila par exemple), limitez-vous à un ou deux verres.

Les aliments à privilégier pour trouver le sommeil dans l’avion

Prendre l’avion peut être fatigant, et si vous n’en avez pas l’habitude, il peut être difficile de s’adapter au changement d’heure. C’est pourquoi il est important de manger des aliments qui vous aideront à dormir dans l’avion. Voici quelques-unes des meilleures options :

  • Bananes : Les bananes sont une excellente source de potassium, qui peuvent vous aider à relâcher les tensions musculaires et les crampes. Elles contiennent également du magnésium, un sédatif naturel.
  • Le thé à la camomille : La camomille est utilisée comme aide au sommeil depuis des siècles. Elle est connue pour son effet calmant et constitue un choix particulièrement judicieux si vous êtes anxieux à l’idée de prendre l’avion.
  • La dinde : La dinde contient de l’acide aminé tryptophane, qui est un précurseur de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Manger de la dinde peut vous aider à vous endormir plus facilement dans l’avion.
  • Amandes : Les amandes sont une bonne source de magnésium, un minéral dont il a été démontré qu’il aide à réduire le stress et à favoriser le sommeil.
  • Kiwi : Les kiwis sont une bonne source de sérotonine, un neurotransmetteur qui joue un rôle dans la régulation du sommeil. Manger du kiwi peut vous aider à avoir une meilleure nuit de sommeil dans l’avion.

Comment s’habiller pour être à l’aise dans l’avion

Il y a quelques éléments clés à garder à l’esprit lorsque vous vous habillez pour un long voyage en avion Paris – Mexico si vous voulez être à l’aise et vous reposer.

Privilégiez le confort

Tout d’abord, évitez tout ce qui est trop contraignant ou serré. Vous voulez pouvoir vous déplacer et vous ajuster facilement dans votre siège.

Habillez vous pour anticiper les changements de températures

Deuxièmement, pensez aux couches de vêtements. La température dans l’avion peut être imprévisible, alors c’est toujours une bonne idée d’avoir un pull léger ou une écharpe que vous pourrez enfiler si vous avez froid.

Pensez aux chaussures pour libérer vos pieds

Troisièmement, pensez à vos chaussures. Vous voudrez des chaussures faciles à enlever et à mettre, les chaussures à enfiler ou les mocassins sont donc une bonne option. Et enfin, assurez-vous d’avoir tout ce dont vous avez besoin à portée de main afin de ne pas avoir à se lever et fouiller dans votre sac à main pendant le vol. Un petit sac à bandoulière ou un bracelet fera l’affaire.

Voici quelques idées de tenues spécifiques à garder à l’esprit lorsque vous vous habillez pour un voyage en avion :

  • Portez des vêtements confortables, amples, fabriqués dans des tissus respirants comme le coton ou le lin. Évitez tout ce qui est trop serré ou restrictif.
  • Superposez vos vêtements pour pouvoir vous adapter à la température dans l’avion. Apportez un pull léger ou une écharpe que vous pourrez enfiler si vous avez froid.
  • Portez des chaussures confortables, faciles à enlever et à enfiler. Les chaussures à enfiler ou les mocassins sont une bonne option.
  • Veillez à avoir tout ce dont vous avez besoin à portée de main en portant un petit sac à bandoulière ou un bracelet. Cela vous évitera d’avoir à fouiller dans votre sac à main pendant le vol.

Et les bas de contention ?

Les bas de compression sont souvent utilisés par les personnes qui doivent rester assises ou debout pendant de longues périodes, par exemple pendant un long vol en avion. Le port de bas de compression peut aider à prévenir la formation de caillots sanguins dans les jambes, ce qui peut constituer un grave problème de santé. Bien que le port des bas de contention soit généralement sans danger, il y a quelques effets secondaires potentiels dont vous devez être conscient.

Les bas de compression sont généralement constitués d’un matériau élastique qui applique une pression sur vos jambes. Cette pression est maximale à la cheville et diminue progressivement en remontant le long de la jambe. Les bas de compression existent en différentes tailles, en fonction de la pression qu’ils exercent. Votre médecin va généralement recommander un type de bas spécifique en fonction de vos besoins.

Le port de bas de compression peut aider à réduire le gonflement et la douleur dans vos jambes. Il peut également augmenter le flux sanguin et empêcher la formation de caillots sanguins. Dans certains cas, le port de bas de compression peut entraîner des effets secondaires. Ces effets secondaires peuvent inclure des irritations cutanées, des engourdissements et des crêtes musculaires. Si vous ressentez l’un de ces effets secondaires, vous devez cesser de porter les bas et en parler à votre médecin.

Les bas de compression sont un moyen sûr et efficace de réduire le gonflement et la douleur de vos jambes. Toutefois, si vous ressentez des effets secondaires, vous devez cesser de les porter et en parler à votre médecin.

S’étendre & se détendre

Deux mots : Déployez-vous.

C’est l’objectif que nous nous efforçons d’atteindre dans les avions. Ouvrez l’œil pour repérer les rangées vides. S’il y en a une de libre, revendiquez-la, relevez les accoudoirs, étendez-vous sur les trois sièges et faites comme si vous étiez en première classe. S’il n’y a qu’un siège vide au milieu à côté de vous, il y a encore de quoi faire. Les petites filles, vous pouvez vous mettre en boule. Vous aurez peut-être droit à des regards bizarres de la part de la personne assise dans l’allée, mais ça en vaut la peine. Si vous êtes plus grande, soulevez les deux accoudoirs et retournez votre corps pour que votre dos soit contre le côté de l’avion. Placez votre oreiller, votre écharpe, votre sweat-shirt et tout ce que vous avez qui peut servir de coussin derrière votre dos. Ensuite, calez votre tête dans l’ouverture du hublot et croisez vos jambes sur le siège central ouvert devant vous. () Dormir les jambes croisées n’est peut-être pas très attrayant, mais pour une raison ou une autre, c’est l’un de nos meilleurs conseils (d’après notre expérience personnelle, bien sûr) pour dormir confortablement dans un avion.

Une petite séance de méditation avant de dormir ?

Nous savons tous combien il peut être difficile de passer une bonne nuit de sommeil dans un avion. La combinaison d’une position inconfortable, du bruit des moteurs et de l’agitation générale de la cabine peut rendre le sommeil presque impossible. Mais il y a quelques choses que vous pouvez faire pour améliorer vos chances d’obtenir un sommeil de qualité sur votre prochain vol.

L’une des meilleures choses que vous puissiez faire est de méditer avant de monter dans l’avion. Il a été démontré que la méditation est un moyen efficace de réduire le stress et de favoriser la relaxation. Il existe de nombreuses façons différentes de méditer, alors trouvez celle qui vous convient le mieux.

La mélatonine pour faciliter l’endormissement

Si vous prenez un long vol, ou si vous avez du mal à dormir en avion, vous pouvez envisager de prendre de la mélatonine. La mélatonine est une hormone qui aide à réguler le cycle de sommeil de votre corps, et elle peut être prise sous forme de supplément pour vous aider à vous endormir et à rester endormi. Il est important de noter que la mélatonine n’est pas un somnifère, mais plutôt un complément qui peut aider à réguler le cycle naturel du sommeil de votre corps. Si vous avez du mal à dormir dans un avion, demandez à votre médecin si la mélatonine peut vous convenir.

L’oméopathie pour la relaxation dans les transports

Si vous faites partie des personnes qui n’arrivent pas à faire une pause pendant les longs vols, l’homéopathie peut vous aider. Il existe une variété de remèdes homéopathiques qui peuvent favoriser le sommeil et la relaxation, ce qui vous permet d’obtenir plus facilement le repos dont vous avez besoin en voyage.

Quelques-uns des remèdes homéopathiques les plus populaires pour le sommeil :

  • Chamomilla : Ce remède est souvent utilisé pour les enfants qui sont capricieux ou irritables. Il peut également être utile pour les adultes qui ont du mal à dormir à cause du stress ou de l’anxiété.
  • Coffea cruda : Si vous avez du mal à dormir à cause d’un excès de caféine, ce remède peut vous aider. Il est également utile si vous avez tendance à vous réveiller tôt le matin et à ne pas pouvoir vous rendormir. La Coffea Cruda est utilisée en cas d’insomnie aiguë.
  • Ignatia : Ce remède est souvent utilisé pour le chagrin et la tristesse. Il peut également aider à résoudre les problèmes de sommeil qui sont causés par l’inquiétude ou le stress.
  • Nux vomica : Ce remède est utile pour ceux qui ont du mal à dormir à cause du surmenage ou du stress.

Laisser un commentaire