Passer le nouvel an au Mexique : traditions & meilleurs endroits

 
Tradition rime souvent avec superstition, ce qui influence beaucoup le menu du réveillon. En effet, une poignée de lentilles symbolise les pièces de monnaie, manger du porc est un signe d’abondance d’après les Egyptiens et au Japon et en Italie, les nouilles sont synonymes de longue vie.

Au Mexique, manger 12 raisins au son des cloches est, sans aucun doute, la tradition la plus populaire pendant la “Saint-Sylvestre”. Il n’y a pas de clocher où les gens ne se rassemblent pas pour fêter l’événement.

Au rythme des cloches, vous devez faire 12 vœux. En Espagne, il s’agit d’une tradition très récente (les années 20 du siècle dernier) qui est due au fait que les vignerons catalans ont eu une année de production excessive. Cette coutume s’est ensuite répandue dans le monde hispanique. La signification de ce geste est que chaque raisin avalé apportera un bon mois.

 

Menu du réveillon

Le raisin n’est pas le seul élément à porter chance pour la santé, l’argent et l’amour pendant la nouvelle année. Certaines personnes mettent un anneau d’or dans le verre avec lequel elles vont porter un toast à la nouvelle année.

En ce qui concerne le menu du Nouvel An, il ne varie pas beaucoup. Il est généralement composé de dinde farcie, de morue, de romérito, de bouillon de crevettes, de cuisses de porc, de salades de pommes et même de pozole. Exemple de plat servi pour le réveillon : la morue à la biscayenne.

 

Traditions régionales

Si vous souhaitez fêter le Nouvel an dans un endroit aux traditions spéciales. Voici quelques exemples :

Dans l’Etat de Yucatan, le 31 décembre, les gens confectionnent une poupée qui ressemble à un vieil homme. Il la dépose dans la rue et à minuit, il la brûle pour dire adieu à l’année.

Dan la ville de Veracruz, on célèbre le Nouvel An dans le plus grand bar du Mexique, appelé le boulevard (= el bulevar), où des espaces sont divisés pour danser sur des sons très différents, en allant du danzón au mariachi et à des musiques plus récentes.

A Oaxaca, il est d’usage de casser la vaisselle en terre cuite car de cette façon, on est obligé d’obtenir une nouvelle vaisselle, ce qui donne l’idée qu’il faut jeter l’ancienne pour pouvoir acheter la nouvelle.

 
Si vous partez pendant les fêtes de fin d’année, voici quelques infos pour Noël : cliquez ici