La ville de Tequila (Jalisco) | Le guide

Follow by Email
Facebook
fb-share-icon
Twitter
Post on X
WhatsApp
FbMessenger

Vous vous doutiez bien que la Tequila venait du Mexique mais saviez-vous que la boisson elle-même vient de la ville appelée également Tequila ? Et attention, en espagnol, on dit « el Tequila« .

Tequila est une municipalité et également une ville de l’Etat de Jalisco, au Mexique. Le nom Tequila vient du mot náhuatl Tekilan qui signifie « lieu des travailleurs ». C’est un « village magique« , en d’autres termes, il fait parti du programme touristique développé par le Secrétariat du Tourisme du Mexique et diverses instances gouvernementales qui recence, grâce à cette appelation, les villes et villages de ce pays qui tentent de protéger et préserver leur richesse culturelle.

Les meilleures activités à Tequila

Voici la liste des meilleures excursions à faire dans la ville de Tequila :

  • Excursion à Tequila avec visite d’une distillerie et dégustation
  • Excursion à Tequila + Train José Cuervo Express
  • Balade à cheval à Tequila + Visite d’une distillerie avec dégustation
  • Excursion privée à Tequila

Activité industrielle

La principale activité économique de la ville est évidemment la production de tequila. Parmi les principaux producteurs de cette boisson alcoolisée, on peut citer : Tequila José Curvo, Tequila Sauza, Tequila Ópalo Azul, Tequila Orendain…

Il est possible de visiter l’Usine la Rojeña (Fábrica la Rojeña) pour connaître toutes les étapes de la production de tequila et aussi pour avoir droit à une petite dégustation (avec modération évidemment).

Traditions

A 21h, tous les soirs sans exception, c’est la « bénédiction« . Le prêtre sort du temple et offre une bénédiction en sonnant 3 cloches. A ce moment, toutes les personnes se lèvent et se retournent en direction du temple. Lorsque l’on dit tout le monde, cela inclut les personnes qui marchent dans la rue, qui sont assises sur un banc, les personnes qui se trouvent dans leur maison, éteignent la télé et/ou la radio.

Il existe aussi une autre tradition propre à cette ville, il s’agit du jour de la Saint-Jean et du jour de la Saint-Pierre, le 24 et le 29 juin que l’on nomme les jours de « los cantaritos » (vases en céramique servant de récipients pour les cocktails). En effet, les habitants se retrouvent à la campagne dans une ambiance familiale pour jouer avec les vases en forme de balle, contenant des petites pierres à l’intérieur qui sonnent comme des hochets. Les jeunes femmes s’habillent en rouge en référence aux tiques (insecte). Les endroits les plus propices pour cette célébration sont la Colline de la Vierge (la Loma de la Virgen),  la Colline de la Saint-Croix de la Ville (la Loma de la Santa Cruz de la Villa),la Colline de Tequila et le long de la route internationale.

Festivités

La Fête Nationale de la Tequila (Feria Nacional del Tequila) est célébrée du 30 novembre au 12 décembre, avec des événements tels que le couronnement de la reine ou encore l’exposition des principaux fabricants de tequila, où on peut découvrir le processus d’élaboration de la boisson.

Les fêtes patronales regroupent  le 8 décembre, célébration de Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception et le 12 décembre, célébration de la Vierge de Guadalupe.

Gastronomie

Les tostadas forment le plat le plus typique du village. Il s’agit de tostadas spéciales, composées de maïs, qui obtiennent une texture résistante et rugueuse en raison de leur mode de préparation. Elles sont recouvertes par une purée de haricots noirs, par de la viande (porc, boeuf… au choix) et par une salade avec oignon blanc et citron, le tout baigné dans une sauce tomate. Il est bien évidemment possible d’agrémenter le plat de sauce piquante pour les plus courageux.

Une histoire riche et captivante

La ville de Tequila a été fondée au XVIe siècle par les conquistadors espagnols. Son nom provient de la langue nahuatl, la langue des anciens habitants de la région, et signifie « lieu de travail » ou « lieu où coule l’eau ». Depuis sa fondation, la ville a été le berceau de la production de tequila, et les techniques artisanales utilisées pour fabriquer cette boisson n’ont guère changé au fil des siècles. De nos jours, les visiteurs peuvent découvrir l’histoire fascinante de la tequila en visitant les distilleries locales, connues sous le nom de « tequileras ». Ces distilleries offrent des visites guidées qui permettent aux visiteurs d’en apprendre davantage sur le processus de fabrication de la tequila, depuis la récolte de l’agave jusqu’à la mise en bouteille du spiritueux final. C’est une expérience immersive qui met en valeur l’héritage culturel de Tequila.

 

Laisser un commentaire