Je ne suis plus là (Ya no estoy aquí) – Netflix

Je ne suis plus là (Ya no estoy aquí) – Netflix

26 juillet 2020 0
Année de production : 2019
Genre : Drame
Durée : 106 minutes

Réalisation : Fernando Frias
Scénario : Fernando Frias
Acteurs principaux : Rocío Monserrat Ríos Hernández, Leonardo Ernesto Garza Ávila, Bianca Coral Puernte Valenzuela

Récompenses : The Golden Pyramid for Best Film, Cairo International Film Festival Prize for Best Actor

 

Synopsis

Dans les montagnes de Monterrey, la jeune bande de “Los Terkos” passe ses journées à écouter de la cumbia (genre musical et danse nés au XVIIᵉ siècle en Colombie) mixée en version plus lente et à assister à des soirées dansantes dans les quartiers voisins. Après un malentendu avec les membres d’un cartel local, leur chef, Ulises Samperio, 17 ans, est contraint d’émigrer à Jackson Heights, dans le Queens, à New York.

Ulysse tente de s’adapter à sa nouvelle vie sans pour autant renoncer à son identité. Son style particulier de coiffure, d’habillement et de danse semble le distinguer dans la vague de migrants qui traversent une société si différente de la sienne.

 

Mon avis

Ce film retrace une partie de l’histoire de la Kolombia, une sous-culture urbaine qui a vu le jour à Monterrey, dans l’Etat de Nuevo León, au Mexique, et qui a connu son apogée dans les années 2000, pour disparaître en raison de la guerre entre cartels. Cependant, il ne s’agit pas seulement d’un hommage à ce mouvement mais d’aussi une critique sociale sincère et audacieuse où des thèmes comme le sentiment d’appartenance et l’identité sont abordés. Le ton brut et décadent est présent tout au long de l’intrigue, ce qui fait que le spectateur finit par sympathiser avec le protagoniste et ressent la même douleur et la même nostalgie que lui. Du début à la fin, il fait preuve d’une vision réaliste et sans réserve, ce qui lui donne de la personnalité et suscite un grand intérêt pour suivre l’intrigue.

Attention, le langage très coloquial des personnages peut parfois être difficile à comprendre. Je vous conseille de mettre les sous-titres même si vous maîtrisez l’espagnol.