Brasero mexicain | le barbecue-cheminée design en terre cuite

26 janvier 2020 0
Brasero mexicain | le barbecue-cheminée design en terre cuite
Le barbecue est sans doute l’élément indispensable de votre jardin. Tellement pratique et convivial pour vos soirées entre amis ou en famille, il vous permet de faire des grillades rapides et simples. Cependant, niveau décoration, il peut vite gâcher la beauté de votre patio ou de votre terrasse. C’est là qu’entre en jeu le brasero mexicain avec ses multiples fonctions.

Une brève histoire du Brasero Mexicain

Bien que la plupart des Canadiens associent le « barbecue » aux hamburgers et aux frites, ce type de barbecue est en fait un phénomène assez récent. En fait, avant le barbecue, il y avait le barbacoa.

Le barbacoa mexicain

Le barbacoa n’utilise que la terre et ses éléments – aucun appareil en acier inoxydable ou copeaux de bois aromatisés n’est nécessaire. Ce style ancien de grillade serait originaire de l’île de la Barbade, dans les Caraïbes, où les habitants faisaient cuire les aliments dans une fosse à l’aide de branches de figuier résistantes au feu. La tradition a ensuite été reprise au Mexique, où elle est encore pratiquée aujourd’hui. Mais au lieu des branches de figuier, les premiers praticiens du barbacoa au Mexique utilisaient des feuilles succulentes de la plante maguey pour allumer le feu. Souvent, la viande était grillée pendant une longue période pour créer cet effet de tendreté et de chute des os – et cette technique est encore populaire aujourd’hui.

Le Mexique, l’inventeur de la « Sauce Barbecue »

Bien que le Mexique n’ait pas été le premier pays à inventer le barbacoa, il a certainement joué un rôle essentiel dans la popularisation de la technique de grillade et dans la création des bases du barbecue que nous connaissons et aimons aujourd’hui. En outre, le Mexique a été le premier pays à créer ce que nous appelons aujourd’hui la « sauce barbecue ». Pour accompagner les viandes grillées, les Mexicains créaient des sauces riches et épaisses (appelées « molés ») à partir d’ingrédients comme le chili, l’ail, l’oignon, la cannelle, les clous de girofle, les noix et même le chocolat. Bien que cela puisse paraître inhabituel, ce dernier ingrédient donnait aux molés ce goût doux et piquant qui n’est pas si différent des sauces barbecue caramélisées auxquelles nous sommes habitués au Canada. Quant aux aliments cuits à la manière des barbacoa, traditionnellement, le gibier, la dinde, le poisson et les haricots étaient grillés dans les fosses brûlantes. Plus tard, lorsque les Espagnols sont arrivés au Mexique et ont amené avec eux des bovins, des chèvres, des poulets, des porcs et des moutons, la viande de ces animaux était également cuite dans ce style. Des années plus tard, cependant, le barbacoa a fait l’objet d’une mise à niveau technologique au Mexique. Les habitants ont commencé à recouvrir leurs grilles de briques et à utiliser du bois pour allumer le feu dans leurs fours en terre. Ils ont également commencé à placer la viande et d’autres ingrédients, enveloppés dans des feuilles de maguey, dans une marmite placée au-dessus du feu. Cette marmite contenait généralement de l’eau, qui devenait une délicieuse soupe au fur et à mesure que la viande cuisait. Enfin, les habitants ont recouvert leur bbq d’une plaque de métal, ont empilé de la terre fraîche sur le dessus et ont laissé leur nourriture cuire pendant la nuit. Certains habitants utilisent encore cette technique aujourd’hui.

Un barbecue tendance, artisanal et exotique

Le brasero mexicain, également appelé barbecue aztèque, est un objet de décoration pour votre mobilier de jardin. Si vous recherchez un style plutôt éthnique, il se fondera parfaitement dans votre extérieur. Ce type de barbecue reflète très bien l’artisanat hispanique. Historiquement, les braseros sont fabriqués en argile cuite et utilisés pour le chauffage et la cuisson. Cette conception traditionnelle provient d’Espagne et a été influencée par le Mexique. La première utilisation date d’il y a environ 400 ans. Le brasero était placé à l’intérieur de la maison, proche d’une ouverture par le toit pour que la fumée puisse s’échapper.

Un poêle à bois de jardin pour un extérieur lumineux et chaud

Quand le soleil se couche, il commence à faire plus frais. Un poêle à bois de jardin est donc parfait pour permettre à la soirée de continuer en plein air. Ça tombe bien, c’est aussi l’une des options du barbecue mexicain au charbon de bois. Telle une cheminée à ciel ouvert, le brasero mexicain permet de chauffer et d’éclairer facilement une terrasse ou un balcon.

Le barbecue plancha idéal pour cuire des pizzas

Quand on parle de barbecue grill, on pense tout de suite aux saucisses, aux merguez et aux brochettes de viande. Toutefois, nous ne sommes pas obligés de nous cantonner à ces recettes. Le brasero mexicain est également une excellente alternative au four à pizza. Le couvercle du brasero maintient la chaleur de la braise, ce qui permet une bonne cuisson des aliments. Vous pouvez également faire mijoter des ratatouilles ou des plats mexicains plus traditionnels comme le pozole. Le barbecue aztèque est, en effet, un mélange reprenant les fonctionnalités du four, de la plancha et de la casserole. Devenez le roi de la barbecue party !

Comment utiliser un brasero mexicain ?

Préparation

Placez le brasero mexicain à l’extérieur, dans le socle en fer et loin des racines et des arbres. Si vous le placez sur une terrasse en bois, posez-le sur des briques ou des dalles afin que le bois ne soit pas rayé ou endommagé par les braises. Avant la cuisson, placez environ 10 cm de pierres de lave, de sable ou de gravier à l’intérieur de la base de la cheminée pour faire monter le feu du fond d’argile.

Allumer un feu

Vous pouvez utiliser des bûches, des chutes de bois ou des branches comme combustible, et du papier ou du bois pour allumer le feu. Utilisez des allumettes ou un allume-feu pour allumer le feu, jamais de l’essence à briquet. N’utilisez pas de charbon de bois ou de bûches artificielles dans les chimères, elles brûlent trop fort et peuvent faire craquer l’argile. Réchauffez toujours les braseros mexicains lentement. Faites d’abord un petit feu, en laissant chauffer pendant au moins 20 minutes pour éviter qu’ils ne craquent.

Prendre soin de votre brasero

Il est important de se rappeler de ne jamais utiliser un brasero mexicain s’il est mouillé. En effet, ils ne sont pas résistants au gel. S’ils deviennent humides et gèlent, ils peuvent se fissurer. N’allumez pas votre cheminée lorsque la température extérieure est inférieure à 2 degrés. Vous pouvez réparer une fissure dans votre cheminée en appliquant un joint de silicone des deux côtés de la fissure. Laissez reposer au moins 24 heures avant de l’utiliser. Après une pluie, un alcalin blanc naturel peut apparaître sur l’argile. Pour nettoyer, frottez doucement la surface avec du vinaigre et une brosse en nylon. Rincez après dissolution de l’alcalin. Couvrez les braseros avec une bâche ou vous pouvez acheter une housse imperméable. Ceci afin d’éviter que l’eau de pluie ne s’accumule à l’intérieur et que le soleil ne provoque un pelage de la surface.

Sécurité

Le vaisseau tout entier rayonnera de la chaleur. Gardez les enfants à distance pour éviter qu’ils ne se brûlent. Ne touchez pas le brasero une fois qu’il a été mis à feu. Ne laissez jamais un brasero sans surveillance lorsqu’il est utilisé, en particulier sur le pont en bois.