Volcan Paricutín (Michoacán)

 

Vous aimez la marche et l’aventure ? Alors partez à la découverte du volcan Paricutín et tentez de prononcer le célèbre virelangue: “Parangaricutirimicuaro” en référence au village situé à côté du volcan.

Le Paricutín est un volcan localisé dans l’Etat de Michoacán, entre Nuevo San Juan Parangaricutiro et Angahuan. Il s’agit du volcan le plus jeune du continent américain. En effet, il est entré en éruption pour la première fois le 20 février 1943.

 

Histoire

Le 20 février 1943, Dionisio Pulido, un paysan, travaillait dans ses champs, près du village Parangaricutiro, lorsque soudainement, il entendit un grondement sourd, c’est alors que la terre s’est mise à trembler et à se fissurer, laissant émaner une vapeur très dense. La fissure mesurait déjà un peu plus de cinquante mètres de longueur, cinquante centimètres de profondeur et cinq centimètres de largeur. Envahi par un sentiment de terreur, il s’enfuit en courant vers le village et raconta ce qu’il venait de voir. Le lendemain, le conseil municipal se réunit pour une session exceptionnelle au cours de laquelle il informa le gouverneur de Michoacán et le président de la République (Manuel Ávila Camacho).

Quatre jours après le début de l’éruption, le volcan commençait à prendre forme avec un cône mesurant 60 mètres de hauteur, projettant des téphras à 500 mètres de haut et émettant sa première coulée de lave basaltique. Les séismes devinrent de plus en plus réguliers et s’intensifièrent en magnitude. Les 733 habitants du village de Paricutín, le premier à être touché, et les 1895 du village de San Juan Parangaricutiro n’eurent d’autres choix que de s’exiler vers des terres inhabitées,  créant un nouvelle village dénommé Nuevo San Juan Parangaricutiro.

Une semaine après le début de l’éruption, le volcan possédait une hauteur de 130 mètres, puis 293 mètres en juillet, 393 mètres en décembre et 424 mètres en mars 1952, juste après la fin de son éruption. L’activité du Paricutín s’arrêta pendant 3 ans puis reprit au début de l’année 1952 pour se terminer le 25 février de la même année, marquant la fin de l’éruption.

La durée de l’activité de ce volcan est de 9 ans, 11 jours et 10 heures. La lave a parcouru environ 10 kilomètres. Aucune victime n’est à déplorer.

 

Tourisme

Il est possible de visiter le clocher de l’église de San Juan Parangaricutiro, seul élément qui a survécu à la coulée de lave (environ 30 minutes) ainsi que le cratère du volcan, à pied ou à cheval (environ 8h aller-retour). Un conseil, partez en baskets et ne vous aventurez pas sans guide, car le chemin à suivre n’est pas toujours évident.