Visite guidée GRATUITE de Guadalajara | Réservez dès maintenant !

8 novembre 2021 0
Visite guidée GRATUITE de Guadalajara | Réservez dès maintenant !

En raison de sa richesse historique et culturelle inestimable, Guadalajara offre une quantité énorme d’options pour profiter de quelques jours loin de la routine quotidienne. La deuxième plus grande ville du pays occupe une place particulière dans le cœur des Mexicains. C’est le berceau de la Tequila et des Mariachis, deux symboles par excellence de la culture mexicaine. Sa proximité avec d’autres municipalités à forte vocation touristique comme Tonalá, Zapopan et Tlaquepaque en fait un excellent point de départ pour visiter facilement les meilleures destinations touristiques de Jalisco.

Réserver en ligne

Informations sur la visite

  • La visite dure 2h30 et est réalisée avec un guide qui parle anglais.
  • Le point de rendez-vous se situe à Plaza de Liberación.
  • Vous pouvez réserver jusqu’à 15 minutes avant le départ.
  • La visite est gratuite, vous pouvez toutefois payer un petit pourboire si vous avez apprécié le tour.

Les principaux monuments de la ville

Cathédrale de Guadalajara

Cathédrale de Guadalajara
En 1561, Fray Pedro de Ayala, deuxième évêque de Nouvelle-Galice, a posé et béni la première pierre de ce monument représentatif de l’Église catholique et de la ville de Guadalajara. Ce bâtiment unique, avec ses quatre façades et ses tours aux flèches néo-gothiques, abrite le 9e chœur le plus ancien du monde, le « Coro del colegio de infantes de la Catedral metropolitana de Guadalajara« , qui a plus de 450 ans.

Bibliothèque ibéro-américaine

À ses débuts, en 1591, ce bâtiment a servi de temple au collège jésuite de Saint Thomas d’Aquin. C’est également le siège de la première université de Guadalajara en 1792, et de la Cour suprême de justice, entre autres. En 1991, elle a été inaugurée en tant que bibliothèque lors du premier sommet ibéro-américain. Le portique néoclassique du XIXe siècle et sa coupole monumentale ont été décorés par Amado de la Cueva et David Alfaro Siqueiros avec des images liées à la classe ouvrière.

Ancien couvent d’El Carmen

Cette importante construction a été fondée en 1687, pour abriter l’Ordre du Carmen. Lorsque les changements dans l’urbanisation de la ville ont été esquissés, le bâtiment a été séparé du temple et aujourd’hui, dans ses longs couloirs et les cinq salles qui le composent, sont organisées des expositions de peinture, de photographie ou de sculpture, ainsi que des films d’art et des récitals et concerts de musique de chambre.

Théâtre Degollado

Théâtre Degollado Guadalajara

Baptisé du nom du général Santos Degollado, ce monument des arts musicaux, qui portait auparavant le nom de Teatro Alarcon, a été inauguré en 1856, avec l’extraordinaire prestation d’Angela Peralta, dans le rôle principal de l’opéra Lucia de Lammermoor. De style néoclassique, sa voûte présente des fresques de Gerardo Suárez et Jacobo Gálvez qui font allusion au quatrième canto de la Divine Comédie. Son portique est composé de 16 colonnes de style corinthien, et sur sa façade se trouve un relief en marbre avec l’image d’Apollon et des neuf Muses. Les pièces les plus importantes du genre dramatique local, national et international sont présentées en son sein. Il abrite l’orchestre philharmonique de Jalisco, le ballet folklorique de l’université de Guadalajara et le ballet de la mairie de Guadalajara. Il accueille le festival culturel de mai, au cours duquel ont lieu des concerts, des opéras et des récitals.

Musée régional de Guadalajara

Il s’agissait du deuxième séminaire de San José, fondé en 1696. C’est actuellement le musée le plus important de l’État de Jalisco. Il abrite des pièces archéologiques inestimables de la culture mexicaine, comme des ustensiles et des photographies des coutumes et traditions des peuples indigènes. Un squelette de mammouth, une reproduction d’une tombe à puits typique des peuples de l’ouest du pays. Au premier étage, on trouve des tableaux des remarquables peintres José Ibarra et Villalpando, ainsi qu’une peinture murale de José Guadalupe Zuno, où il représente la conquête de la Nouvelle Galice par Nuño de Guzmán.

Temple expiatorio du Très Saint Sacrement de Guadalajara

C’est un bâtiment de style néo-gothique, dédié aux célébrations de l’Église catholique. Sa construction a commencé le 15 août 1897 et s’est terminée en 1972. Sous la direction de l’architecte Adamo Boari, un Italien amené par le président du Mexique Porfirio Diaz. Pour la sculpture de la pierre dans sa construction, on a utilisé la technique prédominante du Moyen Âge. Les vitraux ont été réalisés par Jaques et Gerard Degusseau d’Orléans, en France, d’après les dessins de l’artiste et peintre Maurice Rocher de Paris. L’horloge du temple a été importée d’Allemagne et a coûté 450 000 pesos. Il se compose de 4 cadrans lumineux et d’un carillon de 25 cloches qui jouent 25 morceaux de musique tels que : Ave Maria, l’hymne national, Las Mañanitas, Guadalajara, Adios Mariquita Linda, Las Golondrinas, Mexico Lindo y Querido, la Marche de Zacatecas. Tout en écoutant la musique, les figures des douze apôtres sortent pour être appréciées aux heures prévues de 9h, 12h et 18h.

Rotonda de los Jaliscienses Ilustres (Rotonde des illustres citoyens de Jalisco)

Rotonda de los Jaliscienses Ilustres Guadalajara

Il s’agit d’un monument construit en 1952 par l’architecte Vicente Mendiola. Elle comporte 17 colonnes sculptées sans base ni chapiteau qui soutiennent un anneau de pierre de carrière portant la légende gravée « Jalisco à ses fils éclairés ». À l’intérieur, elle contient 98 urnes avec les restes de personnages qui ont transcendé l’histoire de l’État de Jalisco, des hommes et des femmes exceptionnels dans les arts, les sciences, la littérature, d’autres activistes dans la défense et l’amélioration de la ville. Comme Irene Robledo, Gerardo Suárez, Jacobo Gálvez, Manuel M. Diéguez, Enrique Díaz de León et Mariano Otero. Et 19 statues de Luis Vallarta, Enrique González Martínez, Agustín de la Rosa, Valentín Gómez Farías et José Clemente Orozco, qui gardent le monument.

Ceci est une liste non exhaustive, il y a encore beaucoup d’autres monuments incroyables. Venez vite découvrir les merveilles de Guadalajara !