Le pass sanitaire au Mexique

9 août 2021 0
Le pass sanitaire au Mexique

Afin d’arrêter la propagation du coronavirus au Mexique et dans le monde, les autorités ont délivré un certificat de vaccination à tous ceux qui ont suivi leur programme de vaccination. Bien que le président Andrés Manuel López Obrador ait indiqué qu’une telle preuve ne sera pas exigée des citoyens, les premiers cas sont déjà apparus au niveau local, où l’accès aux espaces publics exige un tel document, aussi nous les listons ici.

Les stations thermales et les sites touristiques d’Hidalgo

Le gouvernement de l’État d’Hidalgo a déjà annoncé qu’il disposerait de son propre certificat de vaccination avec lequel les visiteurs pourront accéder aux sites touristiques. Le certificat peut être acheté par le biais d’une application qui peut être téléchargée sur les appareils mobiles des visiteurs. Les autorités locales ont toutefois assuré que, pour le moment, le certificat ne sera pas obligatoire, mais si la pandémie n’est pas contrôlée, il pourrait le devenir.

Toutefois, la municipalité de Tecozautla a annoncé qu’elle demanderait aux prestataires de services, y compris les spas, d’exiger des visiteurs un certificat de vaccination.

Le président municipal, José Elías Paso, a indiqué qu’en raison de la troisième vague de Covid et du grand nombre de visiteurs dans ces lieux, il est nécessaire de renforcer les mesures sanitaires et de les rendre plus strictes.

Pour sa part, il a appelé la population à se rendre à la vaccination et à respecter les mesures sanitaires même après leur inoculation.

Sinaloa exige un certificat de vaccination

Dans l’État de Sinaloa, plusieurs municipalités exigent déjà des preuves de vaccination de la part des personnes qui se rendent dans des lieux touristiques et publics, comme par exemple le conseil municipal de Mazatlán qui, par le biais d’une circulaire, a informé les propriétaires de bars, cinémas, cantines, boîtes de nuit, discothèques, restaurants, places et marchés qu’il est strictement interdit de laisser entrer les personnes qui ne présentent pas leur certificat de vaccination ou un test Covid-19 négatif.

Il a également appelé au respect continu des mesures sanitaires telles que l’utilisation de masques et le maintien d’une distance de sécurité.

Il a toutefois prévenu les entreprises que celles qui ne se conformeraient pas aux mesures dès ce lundi s’exposeraient à des sanctions administratives.

Une situation similaire est envisagée dans la municipalité de Culiacán, mais on ne sait pas encore quand cette mesure sera mise en œuvre.

Le secrétaire du conseil municipal, Othon Herrera y Cairo Yarahuan, a expliqué qu’une fois que la délégation du programme de développement de Sinaloa aura saisi les informations de la journée de vaccination des jeunes de 18 à 29 ans, le gouvernement de Culiacán pourra commencer à demander une preuve de vaccination pour les plus de 18 ans.

Cajeme Sonora : des casinos exclusifs pour les personnes vaccinées

La municipalité de Cajeme Sonora a accepté d’exiger un certificat de vaccination anti-virus pour l’entrée dans les casinos locaux. L’objectif de cette mesure est de réduire le risque de contagion parmi les habitants de la zone, c’est pourquoi il sera également nécessaire de réduire la capacité d’accueil des commerces locaux ainsi que les heures d’ouverture des bars et boîtes de nuit locaux.

Enfin, les autorités ont assuré que les locaux et les casinos qui ne respectent pas les règles peuvent faire l’objet d’une infraction ou, à leur place, d’une fermeture des locaux.

Les hôtels de Cancun exigent un pass sanitaire ou un test PCR négatif

À la suite d’un pic d’infections dans les Caraïbes mexicaines, notamment à Cancun, Quintana Roo, les autorités locales ont accepté d’exiger un certificat de vaccination ou un test PCR négatif pour accéder aux hôtels, centres commerciaux, bars de nuit et restaurants.

En outre, le personnel des établissements touristiques et commerciaux doit être vacciné et présenter un test PCR ou antigène négatif tous les trois jours.