Vaccins obligatoires et recommandés pour le Mexique

 
Que vous partiez en vacances ou pour un séjour prolongé, il est important de se renseigner sur les vaccins que vous devez faire avant de partir.

 

Vaccin obligatoire pour aller au Mexique

Hépatite A

L’hépatite A est une maladie infectieuse du foie qui est causée par un virus appelé VHA. Les conséquences de cette maladie sont variables, allant d’une maladie bénigne dont la durée est de une à deux semaine à une maladie gravement invalidante pouvant durer plusieurs mois.

Vous devez impérativement subir 1 injection 15 jours avant le départ ainsi qu’un rappel 1 à 3 ans plus tard. Les enfants, dès l’âge de 1 an, doivent également se faire vacciner.

 

Vaccins recommandés pour se rendre en Amérique Centrale

Les Mexicains vous diront que vous êtes cinglés si vous faîtes ces vaccins car il n’y a aucun risque mais si cela peut vous permettre de partir plus rassuré…
 

Rage

La rage est une maladie causée par un virus qui se transmet de la salive d’un animal infecté à l’Homme, suite à une morsure ou à une égratignure (d’un chien dans la plupart des cas). Une fois mordue, vous n’avez aucune chance de survie.

En cas de séjour prolongé ou en cas de situation d’isolement, vous pouvez vous faire vacciner contre la rage à titre préventif. Les enfants aussi peuvent se faire vacciner, dès qu’ils sont en âge de marcher.

 

Typhoïde

Les fièvres typhoïdes et paratyphoïdes sont est des infections provoquées par des bactéries appartenant au genre Salmonella. La contamination provient, le plus souvent, de l’ingestion d’eau ou d’aliments ayant subi une contamination fécale d’origine humaine ou d’une transmission directe de personne-à-personne.

En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires, il est possible de se faire vacciner contre la typhoïde. Les enfants peuvent se faire vacciner à partir de l’âge de 2 ans.

 

Médicaments recommandés

Paludisme (appelé aussi malaria)

Le paludisme est une maladie infectieuse tropicale causée par  un parasite transmis par la piqûre des moustiques de type Anopheles infectés, qui piquent habituellement la nuit. Cette maladie peut s’avérer mortelle.

Il n’existe pas encore de vaccin contre le paludisme. La prévention de cette maladie est fondée sur la prise de médicaments et sur les mesures de protection contre les piqûres de moustiques.