Rouler en trottinette électrique à Mexico

1 juillet 2021 0
Rouler en trottinette électrique à Mexico

La mobilité urbaine connaît une véritable révolution grâce aux trottinettes électriques. Et elles ne sont pas les seules sur le marché car en effet, elles font partie de la grande famille des nouveaux véhicules électriques qui nous permettent de nous rendre beaucoup plus facilement de notre domicile à notre travail. Dans ce guide, nous vous donnons tous les détails sur ce magnifique moyen de transport.

Peut-on rouler sur les trottoirs de Mexico avec une trottinette électrique ?

La réforme du règlement de circulation de la ville de Mexico, publiée mardi 19 mars 2019, précise que les trottinettes et les vélos électriques ne peuvent pas utiliser les trottoirs de la ville, mais la voie réservée aux véhicules, a précisé le Secrétariat de la mobilité de la capitale.

Les conducteurs de véhicules non motorisés ont, entre autres, les interdictions suivantes :

1. circuler sur les trottoirs et les zones réservées à l’usage exclusif des piétons, à l’exception des enfants de moins de douze ans et des éléments de sécurité publique
2. Circuler sur les voies exclusives des transports publics de voyageurs, sauf si celles-ci sont dotées d’une signalisation horizontale et verticale l’indiquant.
3. S’arrêter dans les zones réservées à la circulation des piétons.

Les seuls véhicules électriques autorisés à occuper l’espace piétonnier seront les fauteuils roulants ou autres dispositifs d’assistance aux personnes handicapées ou à mobilité réduite qui ne dépassent pas 10 km/h. De cette façon, une culture de coexistence adéquate entre les différents usagers de la route sera promue, sur la base de règles claires qui garantissent une circulation sûre et sans obstacles pour tous les piétons sur le trottoir : enfants, personnes âgées, personnes à mobilité réduite ou handicapées.

Pourquoi choisir la trottinette électrique comme moyen de transport ?

Un transport facile, sain, rapide et même confortable. Car avec ce “véhicule”, il suffira d’arriver à destination, de ranger votre trottinette et d’oublier les serrures, le stationnement et autres problèmes. Les trottinettes électriques ont une taille similaire à celle des trottinettes classiques (notamment parce que certains modèles avec guidon se plient), leur poids peut avoisiner les 10 kilos et la plupart d’entre elles sont livrées avec une bandoulière ou un sac à dos dont la fonction est de servir d’étui de rangement.

Un moyen de transport vert

Elles sont électriques, ce qui présente un double avantage. D’une part, elles sont aussi respectueuses de l’environnement qu’un vélo. D’autre part, et pour les plus paresseux ou ceux qui doivent se rendre au travail sans encombre, ils ne demandent aucun effort supplémentaire comme le fait de pédaler.

Ce n’est peut-être pas la meilleure façon de faire de l’exercice, mais de nombreux modèles nous obligent à travailler sur l’équilibre du corps, ce qui a des conséquences positives sur notre santé, notamment interne.

Plus besoin de parking

Ils n’ont pas besoin de beaucoup d’espace de stockage. Si vous envisagez d’acheter un vélo pour vous rendre au travail ou à l’université, mais que vous êtes découragé par le fait que vous n’avez pas l’espace nécessaire pour le ranger, les scooters peuvent être placés n’importe où et ne vous gêneront pas. Ils pourront même très probablement se glisser sous le lit ou dans presque tous les placards.

Une activité divertissante

C’est aussi un mode de récréation très divertissant, et de nombreux enfants peuvent en témoigner. Mais aussi de nombreux adultes. Il est très courant de les voir dans les parcs, sur la plage ou même certains modèles plus complexes sont une grande attraction pour les touristes, comme une alternative pour visiter et connaître une ville.

Car le fait qu’il s’agisse d’un modèle historiquement récréatif et qu’il soit utilisé par des enfants n’en fait pas nécessairement un jouet.

En effet, la plupart des modèles peuvent atteindre une vitesse de 25 ou 30 km/h. De nombreux parents ont même pensé à la possibilité pour leurs enfants de se déplacer avec elle pour aller à l’école ou aux différentes activités qu’ils pratiquent en dehors de l’école. Si l’on envisage de donner un scooter électrique à un jeune enfant pour qu’il joue avec, ce n’est peut-être pas la meilleure idée.

Comment recharger sa trottinette électrique ?

En ce qui concerne les trottinettes électriques, la première question qui vient sûrement à l’esprit de chacun d’entre nous est la suivante : quelle est la durée de vie de la batterie ? Quelle est son autonomie ? Combien de temps et combien d’argent faut-il pour la recharger ?

Commençons par identifier les trois types de batteries que nous pouvons avoir dans notre trottinette :

  • Le lithium. Ce sont les plus durables et peuvent contenir plus de 3 000 charges. Elles fournissent également plus de puissance au scooter, car ils pèsent également très peu et leur taille est réduite. Elles utilisent près de 90 % de la charge, ce qui en fait l’une des plus efficaces, mais l’inconvénient est qu’elles sont beaucoup plus chères que les autres batteries. Mais si ce que nous recherchons vraiment est l’autonomie et la durée de vie utile, nous devrions opter pour cette batterie.
  • Gel. Ce sont les plus résistantes aux décharges élevées, aux vibrations et aux chocs, mais les variations de la température ambiante peuvent les affecter. Il est vrai que par rapport aux batteries au lithium, elles ont une durée de vie utile plus courte, environ 500 charges, et elles utilisent moins leur capacité de charge, environ 60 %. L’avantage est qu’elles sont les moins chères, il est donc courant de les trouver dans de nombreuses trotinettes.
  • Le plomb. Le moins cher de tous, et avec une durée de vie moyenne d’environ 800 charges. L’inconvénient, c’est qu’en ayant une autonomie plus faible, les charges sont beaucoup plus fréquentes et cela affecte directement la durée.

Il est également intéressant de noter que les deux grandes marques qui développent des batteries pour ce type de trottinettes sont LG et Samsung. Il est très important de garder à l’esprit et de ne jamais oublier que la batterie est le cerveau du scooter électrique. En l’entretenant correctement, vous lui assurez une vie plus longue et de qualité.

Les conseils pour ne pas endommager la batterie

  • L’idéal est d’éviter que la batterie soit complètement déchargée, car cela peut générer un contact entre le pôle positif et le pôle négatif de la même, et finir par s’abîmer.
  • Une autre erreur souvent commise est de déconnecter la batterie avant qu’elle ne soit complètement chargée, car cela génère à chaque recharge une perte d’énergie supplémentaire et finit par réduire la durée de fonctionnement.
  • Il est également conseillé de ne pas utiliser le scooter à pleine capacité en permanence et de laisser à la batterie le temps de se régénérer, afin de ne pas détériorer son autonomie.
  • Nous devons charger la batterie périodiquement, même si nous ne l’utilisons pas, car il est important de savoir que le manque d’utilisation peut également endommager les batteries. Si nous déconnectons le fusible de la batterie, nous ferons en sorte que la batterie se décharge plus lentement.
  • Utilisez toujours, toujours le chargeur fourni avec le scooter pour le recharger. Si nous le perdons ou si nous voulons avoir plusieurs chargeurs dans différents endroits, nous chercherons le remplacement de la même marque ; un chargeur qui n’est pas le bon, peut avoir des variations de tension et/ou d’intensité qui peuvent mettre fin à la vie de la batterie.

Quelle est la meilleure trottinette électrique ?

Xiaomi ne cesse de nous surprendre et toujours en bien, cette fois avec Mi Electric Scooter. Le design simple avec une touche de couleur, aussi bien dans sa version noire que blanche, est une autre caractéristique qui distingue tous les produits Xiaomi. Dans le cas du Mi Scooter, les lignes sont simples mais avec des clins d’œil vintage. Ce modèle est lauréat du prestigieux prix de design “Red Dot Award 2017”.

Matériaux

Il est fabriqué en aluminium aérospatial, un matériau très léger de faible densité qui lui permet de ne peser que 18 kg, mais qui offre en même temps une résistance structurelle suffisante. Comme une partie des propriétés du matériau est résistante à la corrosion, s’il pleut nous devrions nous inquiéter de nous couvrir et non du Mi Scooter.

Couleurs

Les détails de la couleur, ne restent pas dans de simples appliques de design mais ils servent de feux de position. En plus de renforcer notre sécurité, il comprend un phare avant qui nous permet de voir jusqu’à 6 mètres de distance, et des feux rouges qui s’activent lors du freinage, nous permettant d’être vus et d’éviter les accidents.

Utilisation

Son utilisation est très simple : il suffit d’appuyer sur un seul bouton pour le mettre en marche, avec le même bouton faire une touche longue pour l’éteindre ou une double touche pour le mettre en mode “économie d’énergie”. Nous pouvons ensuite le plier, en coinçant le guidon avec un loquet sur la roue arrière, et assurer un transfert ou un stockage confortable mais aussi sûr du scooter. Certains experts ont toutefois décelé un certain relâchement dans le système de pliage qui peut être résolu, bien que pour cela il faille recourir à des tutoriels et à des pièces supplémentaires.

Le guidon

En plus d’un design ergonomique, le guidon est recouvert d’un matériau antidérapant pour nous donner un contrôle et une adhérence totale lors des manipulations. Sur le guidon lui-même, nous pouvons voir l’état de charge de la batterie grâce à des voyants DEL discrets.

Les roues

Les roues de 8,5 pouces offrent un excellent amortissement au scooter et sont équipées d’un système de freinage eABS et d’un système antiblocage régénératif, qui garantit une distance de freinage de 4 mètres. Les pneus sont conçus avec une bande de roulement antidérapante, assurant l’adhérence pendant le trajet mais aussi un freinage ferme. Pour un freinage sûr et précis, la roue arrière est équipée de freins à disque.

Le moteur

Son moteur sans balais a une puissance de 250 W, atteint une vitesse de 25 km / h et sa batterie lithium LG nous donne une autonomie de 30 km. Selon les pentes et le poids que l’on a, cela peut coûter un peu plus cher de les gravir ; il faut savoir que la trottinette supporte environ 100 kg, mais cela dépend de la marque. D’autres, en revanche, n’ont eu aucun problème entre leur poids et le fonctionnement du scooter.

Mais nous ne devons pas nous inquiéter si nous détectons à mi-chemin que nous sommes à court de batterie, car pendant l’accélération, l’énergie cinétique est convertie en énergie électrique, récupérant et régénérant la batterie. La même énergie qu’il régénère est également utilisée pour les freins d’urgence, afin de leur donner plus de puissance de freinage.

Bien que pendant l’accélération, il convertit l’énergie cinétique en énergie électrique, récupérant et régénérant la batterie ; même si ce n’est pas optimal, au cas où elle serait complètement épuisée, nous devons disposer d’environ 6 ou 7 heures pour la recharger complètement. En tout cas, avec une charge tous les deux jours environ, nous assurerons le fonctionnement du scooter. En cas de déplacement sur des distances d’environ 30 minutes, nous pouvons effectuer une brève charge, en tenant toujours compte de ne pas abuser pour ne pas surcharger la batterie et ne pas déconnecter la charge jusqu’à ce qu’elle atteigne 100 pour cent. La même énergie qui se régénère, est également utilisée pour le freinage d’urgence, pour leur donner une plus grande puissance de freinage.

L’application mobile

Évidemment, Xiaomi n’allait pas négliger son application mobile Mi, permettant de relier la trottinette à l’appareil pour le transformer en tableau de bord, où l’on peut voir entre autres données la vitesse et l’énergie restante.