Comment gagner du temps à l’aéroport ?

Follow by Email
Facebook
fb-share-icon
Twitter
Post on X
WhatsApp
FbMessenger

Pour vos prochaines vacances, vous voulez que tout soit parfait, de votre départ à votre retour. Les petites embûches ne manquent pourtant pas. Vous pourriez arriver en retard à l’aéroport et finalement vous heurter à un problème de stationnement. Vous pourriez aussi atterrir dans le mauvais terminal, sans parler des longues files d’attente aux guichets d’enregistrement. Je vous propose donc quelques conseils pour que votre expérience à l’aéroport se passe le mieux possible. Ces astuces vous éviteront de perdre un temps précieux, mais vous permettront surtout de débuter vos vacances sereinement.

Enregistrez-vous en ligne avant le départ

La première chose à faire est de vérifier si votre réservation est correctement effectuée. Ce n’est qu’ensuite que vous effectuerez l’enregistrement en ligne si la compagnie aérienne que vous avez choisie le permet.

Cette démarche s’effectue la veille de votre départ. Certaines agences envoient un mail 24 heures avant le décollage pour vous inviter à le faire. Dans ce cas précis, il vous suffit de suivre leurs instructions. Sinon, connectez-vous à leur site internet, puis enregistrez-vous avec votre numéro de réservation ou votre numéro de confirmation. Cette procédure est rapide et sécurisée.

Le pré-enregistrement en ligne avant le décollage présente plusieurs avantages. Vous obtenez le statut de voyageur confirmé, vous évitez ainsi les problèmes liés au surbooking. Vous évitez la queue. Dans la majorité des cas, vous avez aussi la possibilité de choisir votre siège dans l’avion.

Réservez votre stationnement dans un parking proche de l’aéroport

Les tarifs des parkings varient en fonction des périodes et des saisons. Il en est ainsi pour la disponibilité des places également. Plus tôt vous vous y prenez, moins vous paierez et plus vous disposerez d’un bon emplacement. Cependant, je vous conseille d’attendre la confirmation de la date et de l’horaire de votre vol avant de vous renseigner et de réserver. L’idéal est de vous rendre sur les sites des aéroports ou sur les comparateurs de parkings privés. Vous bénéficierez ainsi des meilleurs tarifs.

Il existe des parkings officiels situés proches des terminaux, mais cela risque de vous coûter cher. Optez alors pour des stationnements privés un peu plus éloignés qui offrent un transfert en navette. Ils sont beaucoup plus abordables. Ce sont généralement des parkings hautement sécurisés, avec un service de gardiennage 24/7 et des équipements de surveillance. Vous pourriez également en profiter pour bénéficier de services complémentaires comme le lavage de votre voiture ou le passage au contrôle technique.

gagner du temps à l'aéroport

Jeune homme ayant décidé de réserver une place dans un parking sécurisé à l’aéroport Charles de Gaulle avant son départ en vacances.

Profitez des accès prioritaires aux files d’attente

Vous cherchez à éviter les files d’attente à la porte d’embarquement ? Je vous suggère alors de recourir au service accès prioritaire. Notez pourtant qu’il est payant. Le tarif varie d’une compagnie à l’autre. Vous pouvez vous en procurer un au moment de l’achat de votre ticket ou deux heures avant le décollage. Rendez-vous auprès des points de vente ou en ligne.

Pour certaines agences, vous devez être un passager de la classe Economy pour pouvoir vous offrir ce fameux pass. Vous effectuerez alors votre enregistrement sur la file Premium/Business. Toutefois, vous avez un accès prioritaire au moment de l’embarquement, sous certaines conditions. Vous devez être accompagné de jeunes enfants, d’une personne âgée ou d’une personne à mobilité réduite.

Préparez pièce d’identité et carte d’embarquement à l’avance

Cela peut paraître anodin, mais je vous conseille de préparer à l’avance tous vos papiers, cela afin d’éviter les mauvaises surprises de dernière minute. Vérifiez bien que toutes les pièces sont à jour. Veillez à ce que les documents exigés par le pays de destination soient parfaitement en règle et complets.

Imprimez votre billet d’avion. Il se peut que les douaniers vous réclament un justificatif pour votre vol de retour. Une fois que vous recevez votre visa et votre carte d’embarquement, mettez-les sur papier. Ensuite, rangez-les directement avec votre passeport. Ainsi, vous aurez tout sous la main le jour J.

Voyagez avec un bagage cabine ou déposez la veille vos bagages en soute

Si vous n’avez qu’un bagage cabine, vous vous rendrez directement à la porte d’embarquement. Par contre, si vous avez des bagages en soute, vous avez la possibilité de les enregistrer 30 heures avant le décollage. C’est un service gratuit. Toutefois, il n’est disponible qu’à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle et seulement pour certaines compagnies aériennes. Seuls les passagers en classe Économique, Économique Premium et Affaires y ont droit. Ils bénéficient également d’une remise de 20 % sur les excédents de bagages ainsi que de 10 % sur les achats à bord.

Vous n’avez donc plus besoin de débarquer deux ou trois heures en avance. Vous n’aurez plus qu’à passer la sécurité, avant de vous diriger directement vers la porte d’embarquement. Néanmoins, avant de déposer vos affaires, veillez à bien vérifier leurs dimensions, leurs poids ainsi que leur nombre. Ils doivent être conformes aux normes imposées par la compagnie. Vous devez vous acquitter de divers frais en cas de dépassement.

parking privé aéroport

La politique relative aux bagages à main et aux valises en soute varie d’un vol à l’autre. Je vous suggère de bien vous informer à ce sujet. Les objets achetés en duty-free sont tous transportables en cabine. Il vous suffit de présenter le ticket d’achat. De plus, le commerçant a l’obligation de vous fournir un sac scellé.

En règle générale, vous avez droit à un bagage en soute de 20 kg et un autre en cabine de 10 kg. Leur dimension ne doit pas dépasser les 50 cm. Sachez que les sacs à dos sont soumis aux mêmes règlements que les valises. Les objets inanimés et qualifiés de « non dangereux » sont autorisés en cabine et en soute. Les liquides, les produits cosmétiques ainsi que les objets tranchants ou contondants sont autorisés en soute. Vous voulez emporter en cabine des matières liquides ? Optez pour un format de moins de 100 ml à ranger dans un sac en plastique transparent fermé.

Pour vos appareils électroniques, le mieux est de les garder avec vous en cabine. Il en est de même pour vos objets précieux ainsi que votre argent. Si vous avez un animal de compagnie, celui-ci doit peser moins de 8 kg. Il sera placé sous le siège face à vous dans une cage spécifique et bien aérée. Il est strictement interdit de transporter des produits chimiques ou inflammables. Cependant, les douaniers font preuve de souplesse en ce qui concerne les briquets et les allumettes. Vous devez les garder sur vous. Enfin, n’oubliez pas d’inscrire votre nom et votre adresse sur chaque bagage.