Playa del Carmen | Le guide

10 mai 2021 0
Playa del Carmen | Le guide

Vous recherchez un endroit paradisiaque où vous pourrez vous baigner dans une eau turquoise, vous prélasser dans le sable fin et vous promener à vélo sur des pistes cyclables ? Alors faîtes vos bagages et partez pour Playa del Carmen

Où se situe Playa del Carmen au Mexique ?

Playa del Carmen est le chef-lieu de la municipalité de Solidaridad, dans l’Etat de Quintana Roo, située au sud-est du Mexique et au sud de Cancún. Elle se trouve dans la zone touristique appelée “Riviera Maya” et est bordée  par les eaux de la mer des Caraïbes.

Quand aller à Playa del Carmen ?

Vous pouvez vous rendre à Playa del Carmen toute l’année, car le soleil brille environ 300 jours sur 365 et il est presque toujours possible de se baigner dans la mer. Toutefois, en raison des risques météorologiques susmentionnés pendant la saison des pluies, des restrictions occasionnelles sont à prévoir en été. La menace d’ouragans inquiète également de nombreux touristes, bien que des systèmes d’alerte précoce et de très bons plans d’urgence garantissent la sécurité des habitants et des touristes.

La meilleure période pour visiter la Riviera Maya est de fin novembre à mai, car les températures sont alors très agréables et il y a beaucoup moins de pluie. Par conséquent, l’humidité est plus faible et le temps est chaud en été, mais pas trop. La température de l’eau est toujours absolument adaptée à la baignade, même en février et en mars, avec un minimum de 26 °C.

Statut plage Playa del Carmen

Quel aéroport pour aller à Playa del Carmen ?

La manière la plus rapide de se rendre à Playa del Carmen est d’atterrir à l’aéroport de Cancun. Puis différentes options s’offrent à vous, vous pouvez prendre le bus, un taxi, un transfert privé etc. N’hésitez pas à consulter notre page sur comment aller de l’aéroport de Cancun à Playa del Carmen.

Se déplacer : les moyens de transport

Pour se déplacer à Playa del Carmen ou accéder de là à d’autres endroits de la Riviera Maya, il existe plusieurs possibilités. Chaque option dépend, évidemment, du lieu auquel vous voulez accéder et de la dépense que vous voulez faire. Et c’est qu’une fois arrivé dans cette ville la sensation de vouloir tout voir vous envahira puisque les offres de tout type sont abondantes. En outre, le fait d’être situé pratiquement au milieu de la Riviera Maya en fait une plateforme privilégiée pour explorer ce petit paradis mexicain.

Prendre le bus

Cancun, tête de la Riviera, et Playa del Carmen sont bien reliés par les bus publics. Il fonctionne entre 6h et 22h et le trajet dure environ une heure ; le bus passe toutes les dix minutes. Le prix est d’environ 2 euros. Le coût est le même pour aller de Playa del Carmen à Tulum, bien que pour cette ville la fréquence de passage soit d’une demi-heure. La gare routière de Playa del Carmen est située au milieu de sa rue la plus importante, Quinta Avenida.

Transports privés

Il existe également des entreprises de transport privées dont les prix et la régularité sont similaires, mais qui proposent une gamme de services plus étendue : lignes régulières, transport personnalisé, location de voitures sans chauffeur, le traditionnel van (petites camionnettes préparées pour le transport de passagers)… Ces entreprises proposent généralement leurs services dans les mêmes aéroports et gares routières et pour les différents hôtels, elles ne sont donc pas difficiles à localiser.

Prendre le taxi

À Playa del Carmen, il y a beaucoup d’endroits où l’on peut se déplacer à pied, car ce n’est pas une très grande ville, mais s’il est nécessaire d’utiliser un moyen de transport, il est préférable d’utiliser le taxi, oui, en demandant le prix à l’avance pour éviter les abus. En général, les déplacements en ville et vers les plages coûtent entre 15 et 30 pesos, soit entre 1 et 2 euros. La dynamique est bien connue : vous voyez un taxi gratuit dans la rue et vous le demandez. Si nous demandons à l’hôtel où nous séjournons de nous fournir un taxi, nous paierons un peu plus pour ce service.

Louer des vélos

La ville est dotée de nombreuses pistes cyclables. Il est donc très facile de louer des vélos à Playa del Carmen et de parcourir les alentours.

Prendre un ferry pour aller vers les îles

Une autre possibilité depuis Playa del Carmen est de se rendre en ferry sur les différentes îles de la Riviera Maya, et même dans d’autres villes. En général, en tant que moyen de transport, il est préférable d’utiliser le service de ferry uniquement pour s’approcher des îles, sauf si l’on veut parcourir la côte par pur plaisir. Les compagnies qui assurent ces services ont généralement de nombreux horaires disponibles et le prix, par exemple de Playa del Carmen à l’île de Cozumel, est d’environ 6 euros.

Que faire ? Les lieux à visiter

Xcaret activité Playa del Carmen

Playa del carmen est synonyme de divertissement car la ville regorge de sites incontournables :
  • La plage Mamita’s (Playa Mamita’s) a été fondée en 2000.  A ses débuts, elle ne disposait que d’un modeste restaurant et d’un petit bar. Aujourd’hui, c’est l’un des endroits les plus visités et c’est aussi le siège des meilleurs festivals de musique de Playa del Carmen, comme entre autres le fameux BPM et le Corona Sunset.
  • Xcaret est sans aucun doute le parc le plus connu au Mexique. Ce parc a été construit en 1990, à proximité des endroits les plus touristiques de la Riviera Maya et il est également considéré comme le meilleur parc écologique du monde.
  • Aviario Xaman-Ha est un sanctuaire d’oiseaux mexicains. Il s’étend sur plus de deux hectares abritant quarante-cinq espèces différentes.
  • Xplor est un parc d’activités en pleine nature avec de nombreuses attractions telles que des parcours en tyroliennes ou encore des circuits à bord de véhicules amphibie.
  • La Paroisse Notre-Dame du Carmel (Parroquia Nuestra Señora Del Carmen) est l’un des monuments les plus anciens et également l’un des plus visités, situé au croisement de la 5e Avenue et de l’avenue Juárez. Des dizaines de mariages sont célébrés chaque année dans cette paroisse.
  • Coco Bongo Show & Disco (Playa del Carmen) est la discothèque emblématique de la Riviera Maya. Ouverte depuis 2007, elle est très vite devenue la référence numéro 1 de la vie nocture à Playa del Carmen.

Est-ce dangereux de voyager à Playa del Carmen ?

La ville est relativement sûre et fait partie des villes les plus sécurisées. Il n’est donc pas dangereux de voyager à Playa del Carmen. Cependant vous n’êtes pas à l’abri des arnaques ou des vols, comme dans toute ville touristique.

Le climat/La météo

Playa del Carmen est caractérisée par un climat tropical humide avec des pluies abondantes l’été. La température moyenne annuelle est de 25,8°C, les températures les plus basses sont enregistrées au mois de janvier avec 13°C et les pics sont atteints en août avec 32,9°C. Les vents dominants sont ceux du sud-est. Les précipitations annuelles se situent à 1,331.2 millimètres pendant la saison des pluies de juin à novembre.

Le climat est affecté par les cyclones ou les ouragans qui augmentent les précipitations surtout en été. La saison des ouragans s’étend du 1er juin au 30 novembre de chaque année.

Les festivités et événements

  • Le Carnaval de Playa del Carmen : il a lieu fin janvier et il y a des spectacles et des défilés où ils recréent la culture Maya.
  • La Fiesta de la Virgen del Carmen : il s’agit de l’un des événements les plus importants pour la municipalité de Solidaridad qui se déroule en juillet.
  • La guelaguetza : l’Expo guelaguetza a lieu en avril sur la place civique de Playa del Carmen le 28 juillet. Sont mis à l’honneur l’artisanat et les produits locaux de Oaxaca ainsi que des musiques et des danses typiques de cette région.
  • La Travesía Sagrada Maya : en novembre, c’est un rituel où des centaines de canoës partent de xcaret pour le sanctuaire de la déesse Ixchel, à Cozumel. Les participants voyagent dans l’espoir d’écouter le message de leur déité et de pouvoir ensuite le transmettre au peuple maya, qui espère connaître ce que le destin lui réserve. Des milliers de touristes assistent chaque année à cet événement spectaculaire.
  • Le Riviera Maya Jazz Festival : Le RMJF est un festival de jazz qui est organisé chaque année depuis 2003, en novembre, dans la ville de Playa del Carmen, à l’occasion du week-end de Thanksgiving.

Les excursions

Playa del Carmen jouit d’un emplacement privilégié et constitue le point de départ idéal pour des excursions d’une journée dans les États de Quintan Roo et du Yucatan.

Aller à Cozumel depuis Playa del Carmen

  • Évadez-vous sur l’île de Cozumel, où vous pourrez faire de la plongée libre ou sous-marine.
  • Excursion dans la zone archéologique de Coba, où vous trouverez la plus grande pyramide du Yucatan, avec 42 mètres de haut.
  • Descendez aux enfers par les cénotes Tankach-Ha, Choo-Ha, Multun-Ha de Coba.
  • Évadez-vous dans la ville de Tulum, l’alternative économique à Playa del Carmen.
  • Excursion dans la zone archéologique de Tulum. Si vous voulez profiter au maximum de vos journées, je vous recommande cette excursion combinée vers les sites archéologiques de Coba et Tulum.
  • Visitez le Gran Cenote, à 4 km de Tulum.
  • Cénote bleu.
  • Visitez Cancun, la capitale des stations balnéaires “tout compris”.
  • Évadez-vous à Isla Mujeres, au large de la côte de Cancun.
  • Visitez l’île de Holbox, au nord de Cancun.
  • Excursion à Chichen Itza, la plus célèbre pyramide maya du Yucatan.
  • Cenote Ik Kil, l’un des plus spectaculaires de la Riviera Maya à côté de Chichen Itza.

Playa del Carmen ou Cancun ?

Les plages à l’eau transparente de la péninsule du Yucatan peuvent laisser le voyageur le plus expérimenté perplexe lorsqu’il s’agit de choisir une seule destination. C’est le cas : Cancun, le célèbre point chaud du spring break, et Playa del Carmen, une destination un peu moins connue mais tout aussi belle pour ceux qui recherchent un cadre privilégié, sont deux des plages les plus populaires de cette côte, et de nombreux voyageurs ont été confrontés à une énigme lorsqu’ils ont dû choisir entre les deux.

Les deux endroits sont donc paradisiaques mais si vous devez choisir, voici quelques conseils. Si vous êtes plutôt branché soirées arrosées et préférez les lieux de rencontre, Cancun est la meilleure destination. Si vous préférez voyager en famille ou tout simplement au calme, vous rêvez de balades à vélos sur les pistes cyclables le long de la mer, nous recommandons Playa del Carmen.

L’histoire : les origines de la ville

L’histoire de Playa del Carmen commence il y a des années, lorsque l’endroit s’appelait “Xaman Ha”, ce qui signifie “Eau du Nord”. C’était un village de pêcheurs, un point de départ pour les Mayas en route vers l’île de Cozumel.

La fondation de Playa del Carmen est un peu ambiguë mais on peut dire que le document qui soutient l’origine de cette ville a eu lieu le 14 novembre 1902, lorsque Angel Rivas, le gérant d’une communauté de chicles a écrit une lettre au gouverneur du Yucatan de l’époque, Olegario Molina.

Dans cette lettre, le mot “Del Carmen” apparaissait comme le nom du camp de chicleros, sans imaginer le grand potentiel que cet endroit aurait 118 ans plus tard, étant aujourd’hui en 2020 l’une des destinations touristiques les plus populaires du Mexique.

Mais l’histoire de ce lieu mystique remonte à plus loin que cela.

Les dates clés

Chronologie :

1511 – Les premiers Espagnols font naufrage dans la péninsule du Yucatan, parmi lesquels Gonzalo Guerrero, qui, selon les historiens, a posé le pied sur Xaman-Ha, antécédent préhispanique de Playa del Carmen.

1521 : Mexico-Tenochtitlan tombe entre les mains des Espagnols.

1527 – Le conquistador espagnol Francisco de Montejo arrive à Cozumel et reçoit le soutien du cacique maya.

1571.- Le corsaire français Pierre Sanfroy détruit une église construite à Polé, aujourd’hui Xcaret, puis il est capturé et poursuivi en justice.

1847 : Début de la guerre des castes.

1902 : Le 4 novembre, le président Porfirio Díaz envoie au Congrès le projet de loi visant à établir le territoire fédéral de Quintana Roo, et le 24 du même mois, la loi est adoptée.

1902 – Le 14 novembre, Playa del Carmen est nommée pour la première fois.

1918.- Tomas Gann, médecin anglais et archéologue amateur, arrive à la ville dans un bateau bélizien, il rapporte qu’elle est habitée par une cinquantaine de personnes.

1968 : L’électricité arrive à Playa del Carmen.

1974 : Quintana Roo devient un État.

1992 : Playa del Carmen devient une municipalité.

1993 – Le 28 juillet, Playa del Carmen devient le siège municipal de Solidaridad, une municipalité créée ce jour-là.

La croissance de Playa del Carmen a été exponentielle après que les investisseurs se soient tournés vers ce grand paradis naturel, littéralement une mine d’or pour exploiter le tourisme national et international.

En 1996, elle comptait 10 000 habitants, mais en 2003, elle en comptait déjà près de 50 000, devenant l’un des meilleurs endroits pour vivre et investir, étant le cœur de la Riviera Maya et générant un revenu économique de plus de six milliards de pesos en 2019.

Actuellement, Playa del Carmen compte environ 259 500 habitants. Ce village de pêcheurs est devenu une ville, générant des emplois et des investissements, tout cela grâce à son emplacement privilégié et à la richesse naturelle et culturelle qui l’entoure.

Le marché immobilier est l’un des facteurs clés de la croissance de Playa del Carmen, car grâce à l’immobilier, des personnes ont pu s’établir et, mieux encore, offrent des expériences d’un autre niveau aux touristes nationaux et étrangers.

Situation coronavirus

Il n’y a pas de restriction particulière pour aller au Mexique. Le pays ne met pas en place de confinement, ni de couvre-feu mais un système de couleur. Ainsi certains Etats peuvent devenir orange ou rouge et faire l’objet de restrictions concernant les activités commerciales et touristiques. Dans l’ensemble, les restaurants, bars et discothèques demeurent ouverts.