Les quartiers dangereux de Mexico à éviter

19 janvier 2021 0
Les quartiers dangereux de Mexico à éviter

Nous vous présentons les dix quartiers les plus dangereux de Mexico, en analysant les rapports enregistrés au bureau du procureur de la ville pour les crimes d’homicide volontaire et de vol (dans leurs différentes variantes).

Nous incluons une analyse des zones avec plus de rapports dans le CDMX, pour les vols aux utilisateurs des différents moyens de transport, afin que vous puissiez prendre vos préoccupations et avoir plus d’informations à portée de main lorsque vous dessinez vos itinéraires.

Des municipalités comme Iztapalapa, Iztacalco, Azcapotzalco, Gustavo A. Madero et Coyoacán se distinguent comme celles qui figurent le plus souvent dans chacun des classements que nous présentons, mais même des régions comme Polanco (Miguel Hidalgo) et Santa Fe (Álvaro Obregón) ont leur place dans ces listes.

Les 10 zones les plus dangereuses de la capitale Mexico City

Colonie Délégation
Cerro de la Estrella Iztapalapa
Desarrollo Urbano Quetzalcoatl Iztapalapa
Xalpa Iztapalapa
Angel Zimbrón Azcapotzalco
Cosmopolita Azcapotzalco
Ampliación San Pedro Xalpa Azcapotzalco
San Francisco Culhuacán Coyoacán
Bondojito Gustavo A. Madero
Camino a San Juan de Aragón Gustavo A. Madero
Constitución de la República Gustavo A. Madero

 

Quatre mairies abritent les dix colonies qui ont le plus de dossiers d’enquête sur les homicides. Les trois premiers se trouvent à Iztapalapa.

Il est suivi par Azcapotzalco, avec les positions quatre, cinq et six. Ensuite, il y a Coyoacán. Enfin, les trois dernières positions de la liste sont occupées par le maire Gustavo A. Madero qui est sous le gouvernement de Francisco Chíguil Figueroa, également de Morena.

Nous avons décidé d’utiliser les rapports d’homicide volontaire comme critère de sélection car, en plus d’être un crime avec un chiffre noir très bas (c’est-à-dire que presque tous les cas qui se produisent sont rapportés, contrairement aux autres), c’est celui qui nuit le plus à une population.

La source de toutes ces informations est la plate-forme de données de sécurité ouverte de l’Agence numérique pour l’innovation publique (ADIP), qui permet de consulter les rapports établis par le parquet au niveau de la mairie, de la colonie ou du quadrant.

Les quartiers dangereux pour les transports en commun

Métro Bus (Metrobús) Petits bus navettes (Microbús)
Candelaria de los Patos, Venustiano Carranza Insurgentes Cuicuilco, Coyoacán Pantitlán, Iztacalco
El Rosario C, Azcapotzalco Buenavista I, Cuauhtémoc Santa Martha Acatitla, Iztapalapa
Santa Cruz Atoyac, Benito Juárez DM Nacional, Gustavo A. Madero Ermita Zaragoza, Iztapalapa
Juárez Cuauhtémoc Chimalistac, Alvaro Obregón Infonavit Iztacalco, Iztacalco
Buenavista II, Cuauhtémoc Rómulo Sánchez, Tlalpan Ejército Constitucionalista, Iztapalapa
Buenavista I, Cuauhtémoc Juárez Cuauhtémoc Ejército de Oriente, Iztapalapa
Vista Alegre, Cuauhtémoc Ciudad Universitaria, Coyoacán Santa Cruz Meyehualco, Iztapalapa
Campestre Churubusco, Coyoacán Insurgentes Mixcoac, Benito Juárez Angel Zimbrón, Azcapotzalco
Granjas México, Iztacalco Centro, Cuauhtémoc El Rosedal, Coyoacán
Chapultepec Morales, Miguel Hidalgo Santa María La Ribera, Cuauhtémoc Constitución de la República, Gustavo A. Madero

 

Dans l’infographie suivante, nous vous présentons un résumé des zones de Mexico où les vols dans les transports publics (métro, métrobus et microbus) sont les plus nombreux. Cuauhtémoc, Iztapalapa et Coyoacán sont les quartiers les plus dangereux pour voyager en transport public à Mexico

Les 10 colonies à éviter pour marcher dans la rue

Colonie Délégation
Centro Cuauhtémoc
Lindavista II Gustavo A. Madero
Jardín Balbuena Venustiano Carranza
Pensador Mexicano Venustiano Carranza
Xaltocan Xochimilco
La Purísima Timomán Gustavo A. Madero
Granjas México Iztacalco
Ejército Constitucionalista Iztapalapa
Desarrollo Urbando Quetzalcóatl Iztapalapa
Sante Fe Alvaro Obregón

 

Bien qu’il y ait de nombreux chiffres noirs dans le crime de vol d’un passant sur la voie publique, le nombre de plaintes dans ces cas est très faible. Les chiffres enregistrés par le bureau du procureur de CDMX sont donc inquiétants. Dans cette liste, il y a sept municipalités qui concourent dans ce classement : Cuauhtémoc, Gustavo A. Madero, Venustiano Carranza, Xochimilco, Iztacalco, Iztapalapa et Alvaro Obregon.

Les quartiers réputés pour les vols dans les maisons

Colonie Délégation
Ampliación Santa Pedro Xalpa Azcapotzalco
San Antonio Azcapotzalco
Campestre Churubusco Coyoacán
Educación Coyoacán
Pedregal de San Angel Coyoacán
Ampliación San Francisco Culhuacán Coyoacán
Pedregal de Santo Domingo Coyoacán
Cerro Prieto Gustavo A. Madero
CTM Atzacoalco Gustavo A. Madero
Salvador Díaz Mirón Gustavo A. Madero

 

Seules trois délégations concentrent les 10 colonies qui ont reçu le plus de plaintes pour vol violent en septembre : Azcapotzalco, Coyoacán et Gustavo A. Madero.

Les deux premiers postes sont situés au nord de la ville, dans la mairie d’Azcapotzalco : San Pedro Xalpa et l’extension de San Antonio.

Les cinq postes suivants sont concentrés à Coyoacán. Parmi eux, il y a : Campestre Churubusco, Education, Pedregal de San Ángel, San Francisco Culhuacán Expansion et Pedregal de Santo Domingo.

Trois colonies de la délégation Gustavo A. Madero ferment la liste : Cerro Prieto, CTM Atzacoalco et Salvador Díaz Mirón.

Vols de voiture avec violence à Mexico

Colonie Délégation
La Habana Tláhuac
Santiago Tulyehualco Xochimilco
San Juan Tlihuaca Azcapotzalco
Jardines de Churubusco Iztapalapa
Campestre Churubusco Coyoacán
Ciudad Universitaria Coyoacán
Guadalupe Proletaria Gustavo A. Madero
Santa Isabel Tola Gustavo A. Madero
Zona Escolar Gustavo A. Madero
Infonavit Iztacalco Iztacalco

 

Pour ce crime, il y a sept mairies qui partagent une place déshonorante dans la liste des colonies. En premier lieu, il y a la colonie de La Havane à Tláhuac. Xochimilco et Azcapotzalco suivent en deuxième et troisième position.

En quatrième position se trouvent les Jardines de Churubusco à Iztapalapa, suivies par deux colonies de la mairie de Coyoacán : le Campestre Churubusco et la Ciudad Universitaria.

Gustavo A. Madero occupe les positions sept, huit et neuf avec trois colonies : Guadalupe Proletaria, Santa Isabel Tola et Zona Escolar. Enfin, la colonie Infonavit Iztacalco de la mairie d’Iztacalco clôt cette liste.

.