Guanajuato (Guanajuato) : 7 choses à ne pas manquer

30 mai 2019 0
Guanajuato (Guanajuato) : 7 choses à ne pas manquer

Considérée comme une ville culturelle, chargée d’histoire, mais aussi comme l’une des plus importantes du Mexique, Guanajuato est une ville plein de couleurs et de charme.

Guanajuato est la capitale de l’État du même nom, située dans la municipalité de Guanajuato, au Mexique. Elle se trouve au centre nord du pays. Selon les chiffres de 2010, sa population s’élève à 184 239 habitants. Elle fait partie de la macro région du Bajio.

 

Histoire

L’histoire de la ville remonte à l’époque précolombienne. Dans ses premières années, les Chichimecas l’appelaient Mo-o-o-ti, ce qui signifie ” lieu des métaux “. Les Aztèques lui donnèrent plus tard le nom de Paxtitlan, qui en espagnol veut dire ” lieu de la paille “. Son nom actuel vient de kuanasï qui signifie “lieu montagneux des grenouilles “.

Pendant la période coloniale espagnole, elle a connu un grand développement grâce à l’exploitation de ses gisements d’or et d’argent. Au début du XIXe siècle, elle fut le théâtre de l’un des triomphes insurgés les plus marquants, la prise de l’Alhóndiga de Granaditas par l’armée de Miguel Hidalgo et le massacre de la garde vice-roi et des civils espagnols qui y avaient trouvé refuge.

La ville de Guanajuato est aussi une ville universitaire avec une vie culturelle intense dont le point culminant est le Festival International de Cervantino, la rencontre artistique la plus importante du Mexique et de l’Amérique latine. Par ailleurs, elle a été déclarée site du patrimoine mondial en 1988 sous le nom de “Ville historique de Guanajuato et des mines adjacentes”.

 

Climat

Il existe deux types de climats : semi-chaud dans le sud et le sud-est, et subhumide tempéré dans les autres zones de la municipalité. La ville atteint une température maximale de 36 °C en été et une température minimale de 3 °C en hiver, soit une température annuelle moyenne de 18,5 °C, tandis que les précipitations varient de 670 à 930 millimètres par an, la moyenne annuelle étant de 828 millimètres. Pendant les mois de juillet et d’août, on observe une plus grande incidence des pluies atteignant une valeur de 200 millimètres chacune. Le mois le plus pluvieux est juillet et le plus sec est mars.

 

Les choses à voir et à faire

 

1 – Visiter le Musée Alhóndiga de Granaditas

Revivre l’Histoire du Mexique dans chacune de ses salles, voir de vos propres yeux les têtes des héros qui ont servi la patrie. L’alhóndiga a été construit à la fin du 18ème siècle et était utilisé comme magasin de céréales, d’où l’origine de son nom. C’est à cet endroit que Pípila (surnom d’un héros local de la ville de Guanajuato) est devenu célèbre. Il est entré dans le bâtiment en brûlant des portes tout en portant une dalle de pierre sur son dos comme un bouclier pour éviter les balles.

Indépendamment de son histoire, c’est un bâtiment beau, coloré et bien préservé. Le musée possède à l’intérieur plus de 9.000 objets de grande valeur historique et culturelle, parmi eux des sculptures et des photographies. Vous y verrez également la salle des Héros de l’Indépendance, l’espace spécial dédié aux seigneurs de la guerre de la patrie.

Le coût d’entrée est de 30 pesos $ et la durée approximative de la visite est de 2 heures.

2 – Visiter et admirer le Théâtre Juarez

Ce théâtre, qui, de la façade vaut la peine d’être photographié, vous surprendra. En effet, vous découvrirez à l’intérieur des balcons majestueux et des fauteuils impeccables. Le théâtre n’est ouvert au public que pour des occasions importantes.

Le prix d’entrée est de $30 pesos + $35 si vous voulez prendre des photos.
Durée de la visite : 1 heure.

3 – Observer la ville depuis le belvédère de Pípila (mirador)

 

4 – Visiter l’Université de Guanajuato

Située au cœur du centre ville, ce bâtiment emblématique est la fierté de la ville et aussi le plus important institut universaire de l’Etat, avec plus de 30.000 étudiants.

5 – Visiter le musée iconographique de Don Quichotte

Il détient la plus grande collection d’oeuvres de Don Quichotte au monde. Des vitraux, des peintures et des sculptures ornent ce musée. Vous pouvez prendre des photos sans aucun problème (toujours sans flash).
Tout près du musée se trouve la statue du célèbre chanteur Jorge Negrete.

Le prix d’entrée est de 20 pesos et la visite dure environ 1 heure et demie.

6- Promenez-vous le long de la célèbre ruelle du baiser (callejón del Beso)

On raconte qu’il y a de nombreuses années, une jeune fille du nom d’Ana issue d’une riche famille espagnole et Carlos, un jeune homme mineur peu fortuné étaient voisins et éperdument amoureux. Leurs maisons étaient reliées par une terrasse où ils se rejoignaient en douce. Une nuit, son père les surprit en train de s’embrasser et menaça de tuer sa fille si elle recommençait. Sachant qu’elle était fille unique, elle ne crut pas son père et la nuit suivante, elle recommença. Le père, sans dire un mot, sortit un poignard et l’enfonça dans sa poitrine. Ana n’eut seulement le temps de tendre la main vers son cher Carlos et de lui donner un dernier baiser avant de mourir. Carlos se suicida ensuite dans la mine où il travaillait.

La légende dit que lorsque vous marchez dans l’allée étroite, vous devez vous arrêter sur la troisième marche et embrasser quelqu’un que vous aimez, que ce soit votre conjoint, vos enfants, vos amis, votre famille etc et vous aurez 15 ans de bonheur, sinon vous aurez 7 ans de malheur.

7 – Voir le Musée des momies

Le Musée des momies expose les cadavres pétrifiés d’anciens habitants de Guanajuato qui sont passés dans le monde des morts. C’est un endroit assez glauque et pas apprécié de tous mais c’est l’un des lieux les plus étonnants de la ville.