Rouler en moto au Mexique

15 juin 2021 0
Rouler en moto au Mexique

Su vous êtes tenté par un road trip en moto au Mexique,  cet article est fait pour vous. Vous pourrez voir une beauté naturelle à couper le souffle et une image culturelle unique. Néanmoins, en faisant de la moto dans un pays étranger, vous faites face à des risques personnels uniques. Quels sont certains de ces défis ? Comment pouvez-vous les prévenir ?

En fin de compte, conduire au Mexique ressemble beaucoup à ce que l’on fait en Europe ainsi qu’aux États-Unis et au Canada. Toutefois, vous devez faire preuve de bon sens et éviter les décisions risquées lorsque vous vous retrouvez derrière le guidon.

Différences dans les habitudes de conduite au Mexique

Bien que les lois mexicaines et américaines sur la conduite soient similaires, les coutumes diffèrent encore. En outre, il existe au Mexique certains dangers de la route que vous ne voyez pas nécessairement dans les autres pays. Pensez à certaines situations avec lesquelles vous n’êtes peut-être pas familier.

  • Les coutumes de dépassement et de signalisation diffèrent au Mexique. Parfois, certains conducteurs utilisent leurs clignotants pour signaler aux autres conducteurs de les contourner. Cela peut entraîner une certaine confusion si vous ne savez pas quoi faire dans ces situations.
  • Certaines zones n’ont pas de trottoirs, et de nombreux piétons marchent le long des routes. Il vous incombe tout de même de faire attention aux dangers pour les piétons.
  • De nombreuses routes n’ont pas d’accotements. Cela peut créer des situations risquées lors du dépassement de véhicules ou lorsqu’un autre automobiliste est bloqué sur la route.
  • Dans certaines régions, le risque de criminalité routière est élevé. Les divers criminels ciblent souvent les touristes car ils ne sont pas forcément préparés à de tels dangers.
  • La police fédérale établit parfois des points de contrôle des véhicules pour lutter contre la criminalité routière.
  • Bien qu’il s’agisse généralement de simples désagréments, les étrangers doivent coopérer avec les autorités.
    Les sorties à gauche sont souvent plus répandues dans certaines parties du pays qu’en Europe.

Chacune de ces situations est susceptible de ne pas être rencontrée en Europe ou aux États-Unis. Cependant, comme vous voyagez sur les routes mexicaines, vous devez respecter la législation locale. Par conséquent, prenez des mesures avant et pendant votre voyage pour assurer votre sécurité et celle de votre moto.

Le Permis moto au Mexique

Le Mexique reconnaît la plupart des permis de conduire. Ayez toujours sur vous un permis valide (avec les mentions pour les motos). Dans certains cas, vous aurez également besoin d’un permis d’importation de véhicule. Cela dépend de l’endroit et de la durée de votre séjour dans le pays.

Choisir son itinéraire : rester sur les routes fédérales

Le Mexique dispose d’une grande variété de réseaux routiers. Les routes fédérales et les routes à péage sont parmi les options de voyage les plus sûres pour les motards. Le gouvernement mexicain finance et supervise la construction de ces voies de circulation. Elles présentent souvent des normes de construction et d’éclairage similaires à celles des autoroutes européennes et américaines. Vous aurez aussi probablement un meilleur accès aux services d’assistance routière.

Les péages

Si vous empruntez une route à péage, vous devrez payer un droit, dont le prix dépend de la taille du véhicule. Les frais sont facturés en pesos, assurez-vous d’avoir suffisamment d’argent liquide pour payer les péages.

Les recommandations aux conducteurs

Le département d’État américain et les autorités mexicaines font souvent les recommandations suivantes aux conducteurs.

  • Ne conduisez pas la nuit, en particulier dans les régions montagneuses ou rurales. Les risques dans ces zones peuvent inclure un manque d’éclairage, la présence de piétons ou de bétail en liberté, l’absence d’accotement sur la route ou des éléments criminels.
  • Rangez et sécurisez toujours votre vélo aussi bien, sinon plus, que d’habitude. Armez votre système de sécurité, utilisez un verrou de chaîne et emportez tous vos objets de valeur.
  • Si vous rencontrez des problèmes sur la route, contactez les autorités ou votre assureur. Si vous avez besoin d’aide sur le bord de la route, le Mexique offre un service d’assistance gratuit appelé Angeles Verdes. Il s’agit de mécaniciens qui circulent sur les principales routes mexicaines pour aider les conducteurs qui ont besoin d’aide. Vous pouvez aussi vérifier votre police d’assurance au Mexique pour voir si vous êtes couvert.

Peu importe où vous prévoyez aller, ou ce que vous prévoyez faire, sachez que l’assurance moto mexicaine peut vous protéger. Travaillez avec votre agent pour obtenir la protection appropriée pour votre véhicule et vos besoins personnels. Au bout du compte, vous aurez l’esprit tranquille et pourrez profiter de la fête du travail sans trop de soucis.