Faire un stage au Mexique

21 octobre 2019 0

 
Vous envisagez d’effectuer un stage au Mexique dans le cadre de votre formation universitaire ou en année de césure ? Vous trouverez ici les démarches à suivre, les aides financières possibles et les conseils pour trouver le stage de vos rêves.

 

Obtenir un visa de stage

Avant tout chose, vous devez déterminer quel type de visa vous allez avoir besoin pour réaliser votre stage. Pour cela, posez-vous simplement les questions suivantes : votre stage sera-t-il rémunéré ? Et quelle est la durée de votre stage ?

 

Le visa touristique

Si votre stage n’est pas rémunéré et s’il ne dure pas plus de 6 mois, vous n’avez pas besoin de faire de démarches. En effet, c’est une fois que vous serez dans l’avion que l’on va vous donner le formulaire de visa touristique à remplir. C’est exactement la même procédure que si vous partiez en vacances pour deux semaines au Mexique. Si vous désirez plus d’informations, c’est ici.
 

Le visa de travail

L’affaire se corse si votre stage est rémunéré car il sera considéré comme un travail. C’est donc votre employeur au Mexique qui devra entamer les démarches. Par ailleurs, vous devrez obligatoirement déposer une demande en ligne auprès du consulat du Mexique et vous devrez vous y rendre personnellement (en France, il se trouve à Paris). Attention au rendez-vous, il faut s’y prendre à l’avance car il y a peu de créneaux et beaucoup de demandes. Pour plus de détails, c’est ici.

 

Les aides financières pour un stage au Mexique

J’imagine que vous le savez déjà mais vous n’aurez pas le droit à la bourse Erasmus (le Mexique étant en dehors de l’Union-Européenne). Cependant, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas bénéficier d’aucune aide. Il existe un certain nombre de subventions proposées par les Régions pour vous aider à réaliser vos projets. Cliquez ici pour découvrir les bourses régionales.

 

Dans quelle entreprise réaliser son stage au Mexique

Les entreprises mexicaines aiment beaucoup les étrangers mais n’ont pas forcément le budget pour les engager, ni le temps d’entamer des démarches. Si vous êtes à la recherche d’un stage non rémunéré, il n’est donc pas difficile de rencontrer une entreprise susceptible d’accepter votre proposition. Que ce soit dans le domaine du tourisme (agences de voyage, musées, hôtels…), de l’architecture, du commerce, du transport ou encore de la gastronomie, vous pouvez trouver. N’hésitez pas à envoyer vos CV et vos lettres de motivation.