Bourse échange universitaire et stage hors Union-Européenne

Vous avez choisi de partir au Mexique, c’est donc que vous savez déjà que vous n’aurez pas droit à la bourse Erasmus… mais ne soyez pas si déçu car il existe certains programmes d’aides financières auxquels vous pouvez prétendre (en fonction du lieu où vous effectuez vos études).

 

Dans quelle région effectuez-vous vos études ?

1. Ile de France : bourse AMIE

L’aide à la mobilité internationale AMIE (Aide à la Mobilité Internationale des Etudiants) est une bourse comprise entre 250 et 450 euros par mois pendant une durée maximum de 10 mois pour les étudiants post-bac.

 

Quels sont les critères d’éligibilité ?

  • Etre inscrit au sein d’une formation initiale (hors apprentis) de la première année de Licence jusqu’au Master au sein d’un établissement
    francilien partenaire du programme. Vous pouvez consulter la page officielle du programme AMIE pour connaître la liste des partenariats.
  • Partir à l’étranger pour une durée obligatoirement supérieure ou égale à 1 mois, soit 30 jours
  • Posséder un quotient familial inférieur à 19.190 euros
  • Partir à l’étranger dans le cadre d’un accord inter-établissements (échange international ou stage)
Site officielle : https://www.iledefrance.fr/aides-services/bourses-mobilite-idf-annee-universitaire-2018-2019

 

2. Pays de la Loire : bourse Envoléo

Premièrement, qu’est-ce que l’aide Envoléo ? C’est une aide financière d’un montant de 1000€ pour les étudiants ne percevant pas l’allocation Erasmus+ …. ce qui est votre cas puisque vous ne partez pas étudier en Europe. A noter que les étudiants boursiers sur critères sociaux échelon 4 à 7 ont droit à une majoration de 1000€, soit au total un moment de 2000€. Par ailleurs, les étudiants en situation de handicap peuvent aussi bénéficier d’une majoration de 1000€ et ce, quel que soit le montant du forfait de base.

 

Quels sont les critères d’éligibilité ?

  • Etre étudiant à l’Université d’Angers ou à l’Université Catholique de l’Ouest
  • Effectuer un séjour d’études ou de stage à l’international d’une durée de 13 semaines pleines consécutives. Les mobilités combinées (études + stage) ne sont pas éligibles
  • Être inscrit en formation initiale dans un établissement ligérien (de la Région Pays de la Loire) depuis l’année académique précédente au moment de la demande. Les étudiants en contrat d’apprentissage (ou l’ayant été l’année précédente) ne sont pas éligibles.
  • Être âgé de moins de 28 ans
  • Être de nationalité française ou de l’UE. Les étudiants ressortissants d’un pays membre de l’OIF doivent en outre remplir les conditions d’éligibilité du Crous.Conditions spécifiques aux stages :
  • le stage doit être effectué à temps complet (35h/semaine ou plus), sous convention de stage et en lien avec le domaine de formation. 
  • le cumul de la gratification et des avantages en nature ne doit pas dépasser le seuil de 577,50€
  • être effectué de façon individuelle, c’est-à-dire que 2 étudiants au moins effectuant un stage au sein de la même structure ne sont pas éligibles à l’aide de la Région (exception faite sous condition pour les stages hospitaliers et stages en laboratoires universitaires de recherche)
  • les stages dans une structure de représentation française à l’étranger (ambassade, Alliance Française etc..) sont inéligibles au dispositif Envoléo. Si votre structure d’accueil a été créée par des Français, et/ou si votre tuteur est français, votre dossier ne sera pas présenté à la Région qui rejette systématiquement ce genre de demandes

Pour plus d’informations, vous pouvez directement consulté la page de l’Université d’Angers : http://www.univ-angers.fr/fr/international/partir-etudier-a-l-etranger/aides-financieres/bourse-de-la-region-pays-de-la-loire—envoleo.html

 

3. Rhône-Alpes : bourse Explo’ra sup

En Rhône-Alpes, on distingue deux aides fiancières pour les étudiants :

  • La bourse Région Mobilité Internationale Etudiants offre un coup de pouce financier aux étudiants inscrits en Rhône-Alpes qui réalisent un échange universitaire ou un stage à l’étranger. Le montant de l’aide s’élève à 95€/semaine pour une mobilité de 4 à 36 semaines. Cependant, les étudiants boursiers sur critères sociaux l’année de la mobilité ont droit à une aide complémentaire forfaitaire par séjour qui varie selon leur échelon de bourse sociale :Echelon de bourse 7 : 530 euros
    Echelon de bourse 6 : 455 euros
    Echelon de bourse 5 : 380 euros
    Echelon de bourse 4 : 305 euros
    Echelon de bourse 3 : 230 euros
    Echelon de bourse 2 : 155 euros
    Echelons de bourse 1 et 0bis : 80 eurosA noter que les étudiants et apprentis du supérieur en situation de handicap peuvent toucher une aide complémentaire de 530€. Par ailleurs, les étudiants et apprentis qui effectuent une mobilité au Bade-Wurtemberg, en Catalogne ou en Lombardie peuvent, eux aussi, bénéficier d’une aide complémentaire forfaitaire de 300€
  • La bourse Région Mobilité Internationale Lycéens et apprentis permet aux CAP, BP, Bac Pro, BTS… étudiants en Rhône-Alpes ou ayant des parents domiciliés dans la région d’obtenir une aide de 90€/semaine de stage. Les lycéens percevant une bourse d’Etat et les apprentis peuvent également bénéficier d’une subvention complémentaire d’un montant de 200€ lors d’un stage effectué à l’étranger et ce, pour tous les pays.

 

Quels sont les critères d’éligibilité ?

  • Etre inscrit au sein d’un établissement présent dans la région Rhône-Alpes ou pour les lycéens et apprentis ayant des parents domiciliés en Rhône-Alpes
  • La mobilité doit avoir lieu à l’étranger (hors POM-COM-DOM-TOM et Principautés de Monaco et d’Andorre)
  • Cette mobilité doit être validée par des crédits capitalisables et transférables (ECTS obtenus par l’étudiant en
    validant des enseignements, stages, projets, travaux d’études…) et/ou prévue dans le règlement d’études du
    diplôme préparé par l’étudiant en région.
  • Les étudiants et les apprentis réalisant leur mobilité dans le cadre d’une année de césure, ou dans le cadre de la
    préparation d’un BTS ou d’un Doctorat, ne sont pas éligibles aux bourses régionales.
  • La durée de la mobilité doit être de 4 semaines minimum avec une prise en charge par la Région ne pouvant dépasser 36 semaines (9 mois).
  • Un même étudiant ou apprenti du supérieur peut percevoir, au cours de son cursus, un maximum de 48
    semaines de bourses au total, au cours de la Licence et du Master (ou équivalents) dans un établissement
    d’enseignement supérieur d’Auvergne-Rhône-Alpes. Un même demandeur peut par conséquent, bénéficier plusieurs bourses
    de mobilité.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter la page officielle : https://www.auvergnerhonealpes.fr/128-etudes-et-stages-a-l-etranger.htm

 

4. Bretagne : bourse Jeunes à l’International

Selon votre profil, vous pouvez bénéficier d’une aide financière pour une mobilité à l’international :

Pour les lycéens effectuant un stage à l’étranger : une aide forfaitaire d’un montant de 460€ . La durée minimum est de 4 semaines consécutives.

Pour les BTS-DUT et les étudiants en formation sanitaire et sociale réalisant un stage professionnel ou un échange : une bourse mensuelle de 200€ (dans la limite de 2 mois) + un forfait de départ de 150€.

Pour les étudiants en Licence Master ou les étudiants en apprentissage (durée minimum de 19 jours consécutifs) qui partent dans le cadre d’un stage ou d’un séjour d’études : une bourse mensuelle de 200€ par mois (dans la limite de 10 mois)

 

Quels sont les critères d’éligibilité ?

  • Etre lycéen des filières professionnelles, étudiant en apprentissage, étudiant en BTS, DUT, Licence, Master ou jeune en formation sanitaire et sociale
  • Réaliser son cursus scolaire dans un établissement breton

Pour plus d’informations, consultez la page officielle : http://jeunes.bretagne.bzh/jcms/prod_187189/fr/bourse-jeunes-a-l-international

 

5. Alsace : aide à la mobilité internationale des étudiants

Cette bourse de la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine permet d’aider les étudiants inscrits en BTS, DUT, L3, M1 ou M2 dans la région Grand Est de réaliser un échange ou un stage à l’étranger, validé dans le cadre de leur diplôme. Le montant de cette subvention est variable selon votre profil :

  • Pour les étudiants de L3, M1, M2
    • Forfait études :  500  pour une durée minimum de 16 semaines
    • Forfait stage court : 400 € pour une durée de 12 à 15 semaines
    • Forfait stage long :  800 € pour une durée minimum de 16 semaines
  • Pour les étudiants en BTS et DUT
    • Forfait stage BTS-DUT : 200 € pour une durée minimum de 8 semaines
  • Les étudiants boursiers peuvent percevoir 200€ en plus des montants présentés ci-dessus.
  • Les étudiants réalisant leur stage dans un pays frontalier de la région Grand Est (Allemagne, Belgique, Luxembourg, Suisse) bénéficient de 100 € supplémentaire.