Les villes les plus dangereuses du Mexique

Le Mexique est réputé pour ses niveaux élevés de criminalité, en particulier dans ses grandes villes. Ces dernières années, le pays a connu une augmentation de la violence liée à la drogue, ce qui a rendu de nombreuses régions du Mexique extrêmement dangereuses pour les touristes comme pour les résidents. Le Mexique est, en effet, l’un des pays les plus dangereux au monde. Selon le gouvernement mexicain, il y a eu 22 409 meurtres au Mexique en 2017. Cela représente une moyenne de 61 par jour. Un grand nombre de ces meurtres ont lieu dans les villes situées le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique. Voici cinq des villes les plus dangereuses du Mexique :

1. Tijuana

Tijuana est une ville dans l’État mexicain de Basse-Californie, situé juste au sud de la frontière californienne (ville jumelle de San Diego). Elle est bordée par l’océan Pacifique à l’ouest et par les États-Unis au nord. La ville est l’une des destinations touristiques les plus populaires du Mexique, mais c’est aussi l’une des plus dangereuses.

Ces dernières années, Tijuana a particulièrement été touchée par la violence liée à la drogue, avec plus de 1 000 personnes assassinées rien qu’en 2010. La ville abrite un certain nombre de cartels de la drogue, et les guerres de territoire entre ces groupes ont entraîné une augmentation des niveaux de violence.

Tijuana est considérée comme la ville la plus dangereuse du Mexique, avec un taux de meurtre de 113 pour 100 000 habitants en 2017. La ville a été en proie à la violence liée à la drogue ences dernières années, des cartels rivaux se sont battus pour le contrôle de ses routes de trafic de drogue. En outre, Tijuana connaît un taux élevé d’enlèvements et d’extorsions. Malgré les dangers, la ville conserve une vie culturelle dynamique, avec un grand nombre de restaurants et de bars.

2. Ciudad Juarez

Située dans l’État mexicain de Chihuahua, Ciudad Juarez est l’une des villes les plus dangereuses du pays. La ville a été en proie à la violence liée à la drogue ces dernières années, avec plus de 3 000 personnes assassinées rien qu’en 2010. Ciudad Juarez est située juste de l’autre côté de la frontière avec El Paso, au Texas, et est un point d’entrée populaire pour les drogues illégales aux États-Unis.

La ville abrite également un certain nombre de cartels de la drogue, ce qui a entraîné des guerres de territoire et une augmentation des niveaux de violence.

Si vous prévoyez de visiter Ciudad Juarez, il est important de prendre des précautions. Évitez de voyager seul ou en petits groupes, et veillez à rester dans des zones bien éclairées et peuplées.

3. Matamoros

Matamoros est localisée juste au sud de la frontière du Texas, dans l’Etat de Tamaulipas. La ville a une population de plus de 675 000 habitants et est considérée comme l’une des villes les plus dangereuses du Mexique. Un certain nombre de facteurs ont contribué à cette désignation, notamment la présence d’organisations criminelles telles que le Zetas et le Cartel du Golfe, ainsi que des niveaux élevés de violence et de criminalité.

La ville se situe dans une zone connue sous le nom de « Triangle de la mort », qui est l’une des régions les plus dangereuses du Mexique. Le « Triangle de la mort » comprend les États mexicains de Tamaulipas, Guerrero et Michoacan. A Matamoros, on dénombre pas moins de 600 personnes assassinées en 2010.  Il est conseillé aux touristes de ne pas se rendre à Matamoros, car ils pourraient être la cible de groupes criminels.

4. Culiacán

Culiacan est située dans l’État de Sinaloa, qui est l’un des États les plus dangereux du Mexique. L’État connaît un niveau élevé de trafic de drogue et de violence. Il s’agit de la plus grande ville de Sinaloa, et c’est une plaque tournante majeure du trafic de drogue.

Culiacan est une ville dangereuse du Mexique. Elle est connue pour ses niveaux élevés de violence et de trafic de drogue. De nombreux enlèvements, meurtres et détournements de voitures ont été signalés dans la ville. Il est conseillé aux touristes de ne pas se rendre à Culiacan, sauf en cas de nécessité absolue.Le gouvernement mexicain a émis un avertissement aux voyageurs pour Culiacan, leur conseillant de faire preuve d’une extrême prudence lorsqu’ils visitent la ville. Les habitants de Culiacan ont été avertis de rester en alerte face à d’éventuelles violences. La ville a connu une augmentation de la violence au cours des dernières années, et la situation devrait se poursuivre.

5. Nuevo Laredo

Nuevo Laredo est une ville mexicaine située dans l’État de Tamaulipas. Elle est juste de l’autre côté de la frontière de sa ville sœur, Laredo, au Texas. Nuevo Laredo est considérée comme l’une des villes les plus dangereuses du Mexique. Les cartels de la drogue sont connus pour opérer ici, et la violence est extrêmement élevée. Régulièrement, des meurtres barbares (décapitations, démembrements…) sont signalés dans la ville. Il est conseillé aux touristes de ne pas visiter Nuevo Laredo s’ils peuvent l’éviter. Si vous devez y aller, soyez très prudent et conscient de votre environnement à tout moment.

Malgré ses dangers, Nuevo Laredoest une ville fascinante à visiter. Il y a beaucoup d’histoire et de culture, et les gens sont chaleureux et accueillants. Si vous avez l’audace de vous aventurer dans cette ville dangereuse, veillez à prendre des précautions et à rester en sécurité. Sinon, il est préférable de l’admirer de loin.

 

Laisser un commentaire