Le top 10 des gangs les plus dangereux du monde

Il n’existe aucun outil scientifique permettant de mesurer l’inhumanité des humains, si ce n’est en les comparant les uns aux autres. La violence des gangs est l’un des problèmes dont on parle le plus dans le monde entier et nous découvrons ici certains des gangs les plus dangereux avec lesquels personne n’ose même s’amuser.

Mara Salvatrucha (MS-13)

Absolument rien n’est interdit à ce gang californien. Ses membres fondateurs étaient un groupe de réfugiés salvadoriens. Ce gang, qui compte en moyenne 70 000 membres, comprend des bêtes impitoyables qui sont prêtes à tuer aussi bien des femmes que des enfants. Ils sont connus pour leurs meurtres sous contrat et leur trafic de marijuana, et opèrent dans toute l’Amérique du Nord et centrale.

Cosa Nostra

Cosa Nostra est une expression italienne qui se traduit par « notre chose » en anglais. Il s’agit de la mafia sicilienne, dont les racines remontent aux premiers jours du Lower East Side de la ville de New York. Ses membres s’appellent « hommes d’honneur », mais le public les appelle « mafiosi » (ce qui signifie en gros « fanfaronnade »). On prétend qu’ils comptent environ 25 000 membres et, selon certaines sources, 250 000 « affiliés » dans le monde entier. Les principales fonctions de la mafia sont le racket de protection, le règlement des litiges illégaux, et le traitement et le tri des accords et transactions illégales. Pour retrouver l’ambiance de Cosa Nostra, regardez à nouveau « Godfather ».

Le cartel de la Sinaloa

El Chapo, chef du cartel mexicain

Le cartel de la Sinaloa est aussi dangereux qu’il y paraît. Ce gang mexicain, assez connu pour tuer des gens devant les caméras et les mettre en ligne, s’est fait un nom en tant que membre d’un cartel de la drogue légendaire. Son PDG, également connu sous le nom d’El Chapo, Joaquin Guzman Loera, a été inclus par Forbes dans sa liste des personnes les plus puissantes du monde. Il est si puissant qu’il a réussi à s’échapper à deux reprises des prisons les plus sûres du monde.

Même le fait qu’il soit actuellement en état d’arrestation n’a pas ralenti les activités habituelles du gang mexicain, à savoir l’extorsion, les enlèvements, la traite des êtres humains, les meurtres et tout autre crime payant.

Bloods & Crips

Deux gangs de rue afro-américains ; Bloods & Crips où l’un est très rarement mentionné sans l’autre. Il y a trop de choses à dire sur ces deux gangs mortels qui contrôlent Los Angeles, en Californie. Voici un aperçu : Bloods a été formé pour combattre la terreur des Crips en 1972. Bloods signifie « Brotherly Love Overrides Oppression and Destruction » et Crips « Community Revolution In Progress ». Les Crips et les Bloods sont deux cultures de gang avec de multiples sous-groupes appelés « ensembles ». Chaque groupe a ses propres règles et un chef, et fonctionne indépendamment. Les Bloods sont identifiés par la couleur rouge portée par leurs membres. Dans une tentative de domination des Crips, les Bloods sont devenus de plus en plus violents. Aujourd’hui, ces deux gangs sont également craints aux États-Unis.

Los Zetas

Ce cartel mexicain est considéré comme le principal rival de Cosa Nostra. Ils détiennent la plus grande part des affaires de drogues illégales non seulement au Mexique mais aussi dans une grande partie des États-Unis. Ce gang mexicain est responsable de meurtres de masse et de destructions incomparables pour soutenir leur commerce de la drogue.

18th Street Gang

Il s’agit d’un gang de rue rival de Bloods & Crips. Ce qui le différencie des autres gangs de rue est qu’il s’agit d’une organisation criminelle transnationale multiethnique (essentiellement centraméricaine et mexicaine). Il a été rapporté qu’en moyenne, chaque jour, une personne dans le pays de Los Angeles est agressée ou volée par un membre du 18e gang de rue. Le nombre de victimes serait trois fois plus élevé que celui de tout autre gang rival. Ce qui les rend encore plus dangereux, c’est leur sophistication. Chaque membre est tenu de suivre les règles et les ordres du chef.

Mungiki

D’une organisation ethnique interdite, Mungiki est devenu une secte de gang. Ils terrorisent le Kenya avec des enlèvements, des machettes, des lances, des incendies criminels et du poison. Le mystère étant leur plus grand atout, le gouvernement n’a naturellement pas de traces fixes de leurs opérations. Dans le passé, leurs membres pratiquaient un rituel de bain de sang. Au cours des dernières années, les crimes signalés ont donné lieu à de nombreuses décapitations violentes et à des circoncisions forcées des femmes. Une tête humaine coupée sur un bâton représente les idéaux de Mungiki.

United Bamboo

United Bamboo aka Zhu Lien Bang est un gang taïwanais ayant des liens avec quelques-uns des plus grands et des plus méchants gangs du monde. Ces relations assurent la bonne marche de leur réseau illégal de marché noir. Ils ont assassiné un journaliste dans son propre garage une fois, selon ForeignPolicy.com.

14k Triade

Les triades sont basées à Hong Kong, mais elles opèrent à l’échelle mondiale dans le domaine du trafic de drogues illégales. Leur activité principale étant la traite des êtres humains, les jeux illégaux, le trafic de drogue, la contrefaçon, le trafic d’armes, la prostitution, l’enlèvement, le blanchiment d’argent, le prêt usuraire, l’extorsion, le vol et le meurtre. Elle compte 20 000 membres répartis sur toute la planète.

Ils ont inspiré des films et sont connus même par les civils.

Fraternité aryenne

Un gang dont la terreur se fait sentir même parmi les criminels. La Fraternité Aryenne est principalement un gang de prisonniers, et reste donc cachée au monde extérieur. Ce sont des gens remplis d’une haine absolue et sont connus pour donner aux gens les morts les plus douloureuses. Ils sont responsables d’un quart des meurtres commis dans les prisons américaines. Ils ont été fondés en 1964 dans la prison de San Quentin, près de San Francisco. Depuis 1964, ils ont gagné le titre distingué de « groupe extrémiste le plus violent des États-Unis », décerné par la Ligue anti-diffamation.

Voici donc le classement des 10 gangs les plus dangereux du monde. On notera ainsi la présence de 2 gangs mexicains (Le cartel de la Sinaloa et Los Zetas).

Cartel Mexique

Les autres gangs mexicains

Le cartel de Tijuana

Le Cartel de Tijuana est un cartel de la drogue mexicain qui s’est formé à la fin des années 1980. Le cartel est basé dans la ville de Tijuana, qui est située dans l’État de Basse-Californie. Le cartel est considéré comme l’un des cartels de la drogue les plus puissants et les plus dangereux du Mexique.

Le cartel a été impliqué dans un certain nombre de meurtres très médiatisés, notamment l’assassinat du cardinal Juan Jesus Posadas Ocampo à l’aéroport de Guadalajara en 1993. En outre, le cartel a été lié à un certain nombre de massacres, notamment le massacre de Rancho El Sol en 2004 et le massacre d’Allende en 2011.

Le cartel de Sinaloa, qui a donné lieu à un certain nombre de guerres sanglantes. Le cartel a également été impliqué dans la production et la distribution de méthamphétamine, de marijuana et de cocaïne.

Le cartel de Tijuana est l’un des cartels de la drogue les plus puissants et les plus dangereux du Mexique. Le cartel est basé dans la ville de Tijuana, qui est située dans l’État de Basse-Californie. Le cartel a été impliqué dans un certain nombre de meurtres très médiatisés, notamment l’assassinat du cardinal Juan Jesus Posadas Ocampo à l’aéroport de Guadalajara en 1993. En outre, le cartel a été lié à un certain nombre de massacres, notamment le massacre de Rancho El Sol en 2004 et le massacre d’Allende en 2011.

Jalisco Cartel – Nouvelle Génération (CJNG)

Le Jalisco Cartel – New Generation (CJNG) est un cartel relativement nouveau qui a gagné en puissance et en notoriété ces dernières années. Le CJNG est considéré comme l’un des cartels les plus puissants et les plus dangereux du Mexique, et il aurait des liens avec plusieurs autres cartels, dont le cartel de Sinaloa.

Le CJNG a été formé en 2010 par Nemesio Oseguera Cervantes, également connu sous le nom de « El Mencho » Le cartel a débuté par des enlèvements et des extorsions, mais il s’est depuis étendu au trafic de drogue, au trafic d’armes et à d’autres activités criminelles.

Le CJNG est connu pour ses tactiques brutales, notamment les décapitations et les démembrements. On pense qu’il estJalisco Cartel – Nouvelle Génération (CJNG)est un cartel relativement nouveau qui a gagné en puissance et en notoriété ces dernières années. Le CJNG est considéré comme l’un des cartels les plus puissants et les plus dangereux du Mexique, et on pense qu’il a des liens avec plusieurs autres cartels, dont le cartel de Sinaloa.

Cartel de Juarez

Le cartel de Juárez (en espagnol : Cártel de Juárez), également connu sous le nom de la Cage de Juárez (La Jaula de Juárez) et de la mafia mexicaine, est une organisation mexicaine de trafic de drogue basée à Ciudad Juárez, Chihuahua, de l’autre côté de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, à partir d’El Paso, Texas. Le cartel est l’une des nombreuses organisations de trafic de drogue connues pour opérer dans l’ouest du Mexique, et est principalement impliqué dans la contrebande de cocaïne et de marijuana vers les États-Unis. Il est également connu pour fabriquer de la méthamphétamine. Le cartel de Juárez dispose d’une flotte de plus de 100 avions et contrôle presque toutes les routes terrestres du trafic de drogue vers les États-Unis depuis le Mexique.

Les templiers

Alors que les templiers du cartel mexicain continuent de croître en puissance et en influence, beaucoup se demandent ce qu’est exactement ce groupe, et ce qu’il représente.

Les templiers du cartel mexicain sont un groupe relativement nouveau qui a pris du pouvoir au Mexique ces dernières années. Ils prétendent être les défenseurs du peuple et de ses droits, et de nombreux Mexicains ont commencé à les considérer comme une force du bien dans un pays qui a été miné par la violence et la corruption.

Laisser un commentaire