Le Crime du père Amaro (El Crimen del padre Amaro)

Le Crime du père Amaro (El Crimen del padre Amaro)

22 septembre 2019 0

 
Année de production : 2002
Genre : Drame, Romance
Durée : 118 minutes

Réalisation : Carlos Carrera
Scénario : Vicente Leñero (inspiré du roman de José María Eça de Queiroz)
Acteurs principaux : Gael García Bernal, Ana Claudia Talancón, Sancho Gracia

 

Synopsis

Amaro, un prêtre nouvellement ordonné de 24 ans, arrive dans la paroisse d’une petite ville du Mexique, Los Reyes, pour soutenir les services paroissiaux du Père Benito. Le père Amaro prend peu à peu conscience de ce qui se passe dans la ville : le père Benito reçoit une aide économique des narcos de la région et entretient une relation avec une femme, un autre prêtre du diocèse, le père Natalio, est soupçonné de collaborer avec les guérillas. Le père Amaro va, à son tour, perdre son innocence et aller à l’encontre des règles du clergé. Lorqu’il tombe amoureux d’Amélia, une jeune fille de 16 ans très croyante qui donne des cours de catéchisme, la tragédie débute…

 

Mon avis

Première adaptation cinématographique du roman de l’écrivain portugais Eça de Queirós, ce film est un véritable chef d’oeuvre. C’est lui qui m’a fait découvrir le cinéma mexicain, un univers où on n’a pas peur de s’exprimer et de faire polémique. Dans un pays où la religion est intouchable, il montre comment les personnes supposées les plus droites peuvent céder aux vices, entre l’argent et l’amour. En arrière plan, on découvre le niveau de vie des pueblitos du Mexique, isolé et parfois englouti par le trafic de drogue et la corruption. La réalité face au métier de journalisme fait également froid dans le dos. Le Mexique est le pays le plus dangereux pour exercer cette profession. Sur fond de mensonges et de délits, on notera la prestation spectaculaire de Gael García Bernal qui incarne ce prêtre charmant, innoncent et plein de bonnes volontés dont les ambitions prendront le devant sur ses sentiments.