Les araignées, mygales et tarentules du Mexique

Les araignées, mygales et tarentules du Mexique

15 juin 2019 1

Avant de partir au Mexique, il est bien de se renseigner sur les espèces d’araignées ou mygales sur lesquelles vous pouvez tomber. Ne paniquez pas pour autant ! Je ne sais pas si c’est censé vous rassurer mais ayant vécu au Mexique, je me suis rendu compte qu’entre une araignée et un cafard, je choisissais sans hésiter l’araignée. Et pourtant je suis arachnophobe.

Guadalajara, le foyer des araignées veuves noires

Description

La veuve noire, appelée viuda negra, capulina ou chintatlahua au Mexique (chintatlahua dérive du mot náhuatl tzintlatlauhqui), est principalement présente aux Etats-Unis et au Mexique. Les deux zones où elles sont les plus nombreuses sont Guadalajara et Aguascalientes au Mexique.

La femelle mesure jusqu’à environ 50 mm avec les pattes tendues.  Elle est noire avec une tâche rouge en forme de sablier sur la partie inférieure de l’abdomen. Quant au mâle, il mesure 12 mm et pèse trente fois moins. Ses pattes sont grandes et chacune de ses articulations est d’un brun orangé au centre et noir aux extrémités. Sur les côtés de l’abdomen, il y a respectivement quatre bandes rouges et blanches. La combinaison du rouge et du noir est interprétée comme une coloration d’avertissement (aposématisme). Les bébés veuves noires sont eux orange, bruns et blancs. En effet, ils acquièrent leur couleur noire avec l’âge, ou à chaque mue.

Venin

Son venin est neurotoxique, ce qui signifie qu’il bloque la transmission de l’influx nerveux, paralyse le système nerveux central et provoque des douleurs musculaires intenses. Si la veuve noire est pressée contre la peau humaine, elle réagit naturellement en mordant pour se défendre. Les effets les plus courants d’une morsure comprennent des douleurs abdominales, des spasmes musculaires abdominaux et de l’hypertension. Bien que le venin de cette araignée soit dangereux, il devient rarement fatal. Si elle est traitée correctement et rapidement, la victime se rétablit complètement.  Néanmoins, les enfants et les personnes âgées peuvent en mourir s’ils ne reçoivent pas de traitement à temps.

Les antidotes traditionnels produisent des effets secondaires et la douleur peut se poursuivre jusqu’à soixante-douze heures plus tard. L’Institut de Biotechnologie de l’UNAM à Morelos a développé ce remède entre 1998 et 2000, en utilisant le génie génétique, un antivenin, appelé Aracmyn. Cet antidote fonctionne en quinze minutes. Il a, par ailleurs, été approuvé en Colombie, au Mexique, au Panama, au Pérou, au Venezuela et aux États-Unis.

Une nouvelle espèce d’araignée géante

Des chercheurs du Musée national d’histoire naturelle de San Diego ont découvert une nouvelle espèce d’araignée géante en Basse Californie du Sud, au Mexique. Chacune de ses pattes peut atteindre jusqu’à 10 centimètres de longueur. Comme plusieurs arachnides, celle que l’on appelle aujourd’hui Califorctenus cacachilensis a huit yeux sur la tête et deux énormes défenses avec lesquelles elle peut injecter du venin. Toutefefois, celui-ci n’est pas mortel pour l’Homme.

“Quand j’ai vu l’araignée pour la première fois, j’ai été impressionné. Elle est quasiment de la taille d’une assiette”

La découverte a eu lieu en 2013, dans la Sierra de las Cacachilas, à La Paz. Ils y ont prélevé huit spécimens, qui ont fait l’objet de recherches au cours des dernières années. Il s’agirait d’une araignée endémique (unique à une région) aux régions de la péninsule de la Basse-Californie.