Le lac de Chapala (Jalisco)

 

Le lac de Chapala (en espagnol : lago de Chapala) est un réservoir (ou lac de barrage) situé principalement dans l’Etat de Jalisco (et légèrement dans l’Etat de Michoacán). Il s’agit du plus grand lac d’Amérique latine et du lac le plus étendu du Mexique avec notamment une superficie de 1 112 km². Il possède une capacité totale d’environ 8000 hectomètres cubes (hm³) et une superficie totale de 114 659 hectares (ha), dont 86% appartient à Jalisco et 14% à Michoacán. C’est la principale source de distribution d’eau potable de la Zone Métropolitaine de Guadalajara qui représente 60% de l’eau fournie à la ville.

 

Formation géologique

Le lac de Chapala, durant le Paléozoïque (ou ère primaire), faisait partie d’un fjord (ou fiord) provenant du sud de Colima et qui se terminait dans le Bajío. Lorsque la plaque de Farallon (une ancienne plaque tectonique de la lithosphère de la Terre) s’est divisée en plusieurs fragments (Juan de Fuca, Coco, Ribera et Nazca), le lac s’est retrouvé séparé de la mer. Avant que Chapala se forme, il existait un autre lac, plus grand, allant du sud de Jalisco jusqu’à l’Etat d’Aguascalientes. Ce barrage s’est divisé à cause de l’activité volcanique et la formation de la faille de Zapopán, laissant  des vallées lacustres, dont le lac de Chapala. Aujourd’hui, le lac se trouve sur une vallée entourée de cônes et dômes volcaniques.

 

Faune et Flore

Sur les rives de Chapala, des centaines de plantes poussent dont :

  • Des étoiles de mer, qui se développent dans des zones basses ou proches du littoral
  • De la jacinthe d’eau ou camalote

On retrouve également de la brousse, des roselières ou encore des scirpes aigus (appelés aussi Joncs des chaisiers) dans les zones peu profondes n’excédant pas un mètre. Les arbres hydrophiles (cyprès de marais mexicain et saules) se forment dans certaines zones qui peuvent supporter de grandes inondations. Les matorraux subtropicaux, tels que le Bursera simaruba,  l’Ipomée arborescente, le Ceiba pentandra (ou Fromager), le Leucaena leucocephala (le faux mimosa) etc. sont typiques de l’écosystème de Chapala, tandis que sur les collines, on aperçoit des chênes et des pins.

Il existe dans le lac, 9 familles de poissons, avec 39 espèces natives et 4 introduites, en plus des oiseaux migratoires et natifs du lac comme les pélicans et les canards. De nombreuses espèces de poissons ont disparu et d’autres sont en voie d’extinction.