Entretien d’embauche au Mexique | 13 erreurs fatales à ne pas commettre

28 novembre 2020 0
Entretien d’embauche au Mexique | 13 erreurs fatales à ne pas commettre

Vous avez postulé à l’emploi et vous avez été invité à un entretien d’embauche.

Il ne vous reste plus qu’à passer cet entretien avec la meilleure impression possible.

Cela ne sera pas difficile si vous évitez les erreurs courantes énumérées ci-dessous. Commençons :

Arriver en retard ou trop tôt

Si vous arrivez en retard, autant sauter toute l’entrevue. La ponctualité est très importante. En revanche, si vous arrivez trop tôt, vous aurez l’air désespéré. Il est préférable d’arriver à l’heure.

Mauvaise tenue vestimentaire

L’apparence est importante, ne nous y trompons pas. Vous devez vous habiller de manière appropriée pour le poste auquel vous postulez.

Ne rien savoir sur l’entreprise

Le fait de n’avoir absolument aucune idée des produits et services de l’entreprise montre un manque d’intérêt. Les examinateurs veulent des candidats qui ont fait des recherches sur l’entreprise car celle-ci fait preuve d’enthousiasme.

Parler trop ou trop peu

Il n’y a rien de pire que d’interviewer quelqu’un qui n’en finit plus… Soyez bref et direct dans vos réponses et n’interrompez pas l’interviewer. D’autre part, répondre à tout par “oui” ou “non” ne suffit pas. Utilisez des phrases complètes pour répondre.

Manque de connexion à l’emploi

Vous êtes un spécialiste des fusées qui a récemment perdu son emploi et vous postulez maintenant à un emploi chez McDonalds. L’employeur n’est pas intéressé par votre capacité à piloter des navettes autour de la lune. Vous devez expliquer comment votre expérience vous aide à mener à bien les tâches demandées.

Ne pas poser de questions ou en poser trop

Lors de l’entretien, c’est vous qui devez répondre et non l’inverse. Gardez vos questions à un niveau raisonnable et assurez-vous qu’elles ont un rapport direct avec le poste. Il est toujours bon de poser au moins une question.

Poser des questions sur le salaire trop tôt

Vous ne voulez pas paraître trop matérialiste. La question des salaires finira par se poser. Attendez que l’interviewer vous en parle. Concentrez-vous sur le fait de vous présenter comme la meilleure personne pour le poste.

Attaquer les anciens employeurs

Le monde est petit et vous ne savez pas qui votre interlocuteur pourrait connaître, y compris votre idiot de patron précédent. Gardez pour vous vos désaccords avec votre ancien patron.

Être trop modeste ou trop voyant

L’entretien est votre chance de briller et de mettre en valeur vos capacités. La modestie, c’est bien, mais pas pendant un entretien d’embauche. Veillez à présenter vos réalisations et vos qualifications du mieux que vous pouvez, sans paraître arrogant.

Parfums excessifs

Cela peut être tellement ennuyeux parfois. C’est un entretien d’embauche, pas un mariage.

Oublier ce que vous avez écrit sur votre CV

Intervieweur : “Alors, quand avez-vous obtenu votre diplôme ?”. Vous : “1985”. Intervieweur : “Il est écrit 1986 sur votre CV”. Vous : “1986” : “C’est vrai ?!”. Aïe ! Sortez de là tant que vous avez encore un peu de dignité.

Se plaindre de n’importe quoi !

Personne ne veut engager quelqu’un qui s’irrite facilement. Vous aurez tout le temps de suggérer des changements plus tard, mais pour l’instant, restez coopératif et souriez.

Avoir l’air désespéré

Même si vous l’êtes, ne le montrez pas. Cela fera de votre position une semaine. Vous ne pourrez pas négocier votre salaire et vos avantages sociaux plus tard.